Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Vaud : L’habit du président doit être taillé sur mesure

Le
magistrat appelé à présider le Conseil d’Etatne jouira pas des
prérogatives espérées. Le profil dessiné par l’exécutif avant  son
entrée en fonction édulcolore ses traits et désamorce son autorité.

La Constituante vaudoise a voulu que le Conseil d’Etat soit présidé par
un de ses membres qui exercerait cette fonction pour toute la durée de
la législature, cinq ans durant. Il doit être désigné par le collège,
il dispose de l’administration générale et coordonne l’activité des
départements.

Le Conseil d’Etat présente au Grand Conseil sa conception de cette
fonction nouvelle. Elle est prudente au point d’être timorée ; et
surtout elle prive le président de son véritable rôle.

Pas un syndic

Quelques constituants influents avaient en tête le rôle de syndic ;
d’où ce profil esquissé : «il dispose de l’administration générale et
coordonne l’activité des départements». A juste titre, le Conseil
d’Etat écarte le décalquage des rôles. Le président ne sera pas le
syndic du canton. Il n’a pas la même légitimité. Le syndic la tient du
peuple ; le président, du collège lui-même. Le syndic est le
responsable naturel de l’administration, le président assurera la
cohérence du gouvernement par le poids de son autorité, mais pas par
des pouvoirs spéciaux.

Si le président n’est pas un syndic, il n’est pas non plus,
automatiquement, le chef de la majorité de gauche ou de droite, sortie
des urnes. L’actuel Conseil d’Etat ne souhaite pas qu’au début de la
législature les membres du collège s’affrontent pour la présidence. A
ses yeux, l’organisation des départements, le choix que chacun peut
faire en fonction de son intérêt pour tel domaine, sont des facteurs
aussi importants que la présidence, considérée comme une activité
spécifique. Le Conseil d’Etat refuse donc de s’engager dans la
définition d’un département présidentiel. Il tient à rester maître de
son organisation et de ses choix. Soit.

La fonction présidentielle

Il est pourtant des domaines qui par nature sont attachés à la fonction
présidentielle quelle que soit l’organisation du Conseil d’Etat.
D’abord les affaires extérieures. Or elles sont de plus en plus
nombreuses et importantes, l’exposé des motifs le rappelle. Songeons à
titre d’exemple aux nombreux domaines où la réforme de la péréquation
financière et de la répartition des tâches entre la Confédération et
les cantons (RPT) prévoit pour ces derniers une obligation de
collaborer avec compensation des charges : l’exécution des peines et
des mesures, les universités cantonales, les hautes écoles
spécialisées, les institutions culturelles d’importance suprarégionale,
l’élimination des déchets, l’épuration des eaux, les transports publics
en agglomération urbaine, la médecine de pointe et les cliniques
spécialisées, les institutions d’intégration et de prise en charge des
personnes handicapées.

Certes chacun de ces dossiers sera géré par le département spécialisé
concerné. Mais il faut qu’un magistrat ait une vue d’ensemble, qu’il
puisse faciliter les arbitrages. C’est le rôle du président. Il aurait
aussi à suivre l’activité de la Chambre des cantons ; il serait naturel
qu’il préside la Conférence des affaires fédérales qui réunit les
membres du Conseil d’Etat et des membres vaudois du Conseil national et
du Conseil des Etats.

La même réflexion invite à confier au président les relations générales
avec les communes. Si l’on veut faire du regroupement et de la
dynamisation des communes une tâche prioritaire, mais sans contrainte,
il faut la confier à l’autorité la plus haute, soit le président.

Il y a de la sagesse dans la prudence du Conseil d’Etat. Mais sans
empiéter sur la liberté de s’organiser qu’il tient à sauvegarder, il
faut affirmer que sont liées, par nature, à la fonction présidentielle
les relations extérieures et intérieures (communales). Là se trouve sa
représentativité. Elle trouvera là sa juste mesure.   

ag

La Constitution sur le site de l’Etat de Vaud

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9044
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9044 - Merci

Thématiques

En relation

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP