Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

AVS : Le prix des retraites flexibles

La
11e révision de l’AVS devra compter avec l’initiative syndicale qui
combat la rigidité actuelle, tout comme le font d’autres solutions,

plus modestes, envisagées par le
Conseil fédéral ou le Parlement. Or, le choix d’un modèle au lieu d’un
autre dépendra de son coût.

L’Union syndicale suisse (USS) vient de déposer son initiative
pour une retraite flexible dès 62 ans. Elle disposait pourtant de neuf
mois encore pour récolter des signatures supplémentaires. Mais la
centrale syndicale est pressée ; elle veut peser de tout son poids sur
la 11e révision de l’AVS dont la phase parlementaire s’ouvre très
prochainement.

On se souvient du net rejet populaire d’une première version de la 11e
révision en mai 2004. En cause notamment l’absence d’une solution
financière pour les personnes à bas revenus désirant prendre une
retraite anticipée, pourtant promise en contrepartie de l’élévation de
l’âge de la retraite des femmes : les 800 millions proposés par Ruth
Dreifuss avaient fondu à 400 devant le Conseil fédéral et disparu par
la volonté du parlement.

L’USS se rappelle donc au bon souvenir des députés. Même si le peuple a
refusé à six reprises d’abaisser l’âge de la retraite, le sujet reste
d’actualité. D’ailleurs syndicat et gouvernement s’accordent sur le
caractère insatisfaisant de la situation actuelle. La rigidité du
système est source d’injustice : seules les personnes disposant de
ressources suffisantes peuvent se payer une retraite anticipée ; par
contre celles qui ont trimé dur pour un salaire modeste doivent
travailler jusqu’à 65 ans pour les hommes et 64 pour les femmes, tout
en bénéficiant d’une espérance de vie plus courte. Par contre les avis
divergent sur le prix à payer pour la flexibilité et, de manière
générale, sur l’équilibre financier à long terme de l’AVS.

L’USS ratisse large puisque son projet – une pleine rente possible dès
62 ans jusqu’à un revenu de 116 000 francs – profiterait à 85% des
hommes et 92% des femmes. Coût estimé : 720 millions si l’âge de la
retraite des femmes passe à 65 ans, 1 150 millions s’il reste fixé à 64
ans. Des chiffres relativement fragiles puisqu’il est difficile
d’estimer le nombre de candidats à la retraite anticipée. Par contre, à
l’appui de l’organisation syndicale, le nombre important de salariés
éjectés du marché du travail dès 60 ans. Mais attention, ce phénomène
pourrait ne pas durer bien longtemps. Reste le problème de l’équilibre
financier de l’AVS. Là, l’USS peine à convaincre ; il ne suffit pas de
mentionner l’excédent de recettes de deux milliards en 2005 pour
attester de la bonne santé de l’assurance. Tous les scénarios, y
compris celui d’une bonne croissance, montrent une diminution du fonds
de compensation.

La solution du Conseil fédéral, plus modeste, est tout entière conçue
pour ne pas augmenter la charge financière. Avec les gains obtenus par
l’élévation de l’âge de la retraite des femmes – 482 millions – le
gouvernement propose de financer une prestation de préretraite
accessible aux salariés modestes qui ne peuvent prétendre aux
prestations complémentaires. Cette prestation dite de besoin, parce
qu’elle est fixée en fonction de la situation économique des ayants
droit, bénéficierait à 9% des assurés entre 62 et 64 ans – au maximum
44 100 francs pour une personne seule et 66 150 francs pour un couple.

Reste la solution du droit à la rente après un certain nombre d’années
de vie active. Le parlement a accepté une motion dans ce sens, mais sa
prise en compte n’est envisagée que dans le cadre de la 12e révision.

Si l’idée et la nécessité d’une retraite flexible font leur chemin, cet
assouplissement peut emprunter différents modèles. Le choix dépendra du
coût que nous sommes prêts à assumer, compte tenu de l’évolution
démographique et économique.   

jd

Voir également dossier de DP.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9039
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9039 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP