Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Exposition: Sylvie Moreillon : Le vide en chantier

Sylvie
Moreillon aime le génie civil, les tunnels, les hangars et les
décharges. Les vastes chantiers lausannois du M2 et de Tridel sont les
sujets apparents de son accrochage au Musée de Pully. Mais ces œuvres
élégiaques et mélancoliques cassent l’image de l’univers dur et viril
des travaux publics. Des silhouettes humaines solitaires semblent
dépassées par l’ampleur de leur tâche et écrasées par d’énormes
machines vaguement inquiétantes. Les romantiques du xixe siècle
évoquaient la petitesse humaine devant la nature. Sylvie Moreillon
montre l’isolement de l’homme face à ses propres réalisations.

Dans une série précédente, elle a peint des empilements de roues, de
pneus, de bidons vides, des architectures muettes, escaliers ou tuyaux,
comme une archéologie du présent, des vestiges muets d’où toute
présence vivante semble absente. Désormais les humains sont bien là,
mais le sens de leur activité nous échappe. Dans le tableau le plus
impressionnant de l’exposition, un ouvrier agenouillé se livre à un
travail incompréhensible devant une énorme machine émergeant à peine
d’un brouillard de fumées.

Les salles sont très différentes les unes des autres et témoignent du
talent multiforme de l’artiste. De très élégants tableaux en noir et
blanc accueillent le visiteur, fers à bétons, entassement de matériel,
deviennent des motifs presque abstraits, proches des noirs lumineux de
Pierre Soulages. Les grandes toiles de chantier sont le cœur de
l’exposition. L’une d’elle, une géométrie de coffrages rappelle
irrésistiblement le New York City de Piet Mondrian, mais un ouvrier
presque incongru s’y accroche. La dernière salle surprend avec des
portraits un peu décevants de travailleurs et de responsables du
chantier, un retour furtif et inattendu de l’humanité, après cet éloge
de l’absence et du vide. Mais en définitive, un très bel ensemble
empreint d’une spiritualité subtile et maîtrisée.   

jg

L’exposition de Sylvie Moreillon au Musée de Pully se déroule jusqu’au 9 avril.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8969
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8969 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP