Mode lecture icon print Imprimer

Le principe de réalité

icone auteur icone calendrier 3 février 2006 icone PDF DP 

Thématiques

Amgen
ne construira pas d’usine à Galmiz, pas plus qu’à Yverdon. Nos
autorités cantonales prennent des mines catastrophées et la presse
parle doctement du dynamisme irlandais face à la confusion helvétique.
Mais Amgen voulait-il vraiment construire un site de production
pharmaceutique en Suisse ? Regardons-y de plus près.
La compagnie s’apprête à réaliser deux investissements importants, d’un
milliard de dollars chacun, l’un en Irlande, choisie de préférence à la
Suisse et l’autre à … Porto Rico. Il se trouve que cette île des
Caraïbes, «Commonwealth» associé aux Etats-Unis, bénéficie d’un régime
d’exemption fiscale très avantageux pour les implantations
industrielles des firmes américaines. Aujourd’hui 23 000 emplois y
dépendent déjà de l’industrie pharmaceutique.
L’Irlande connaît le même type de développement : des entreprises,
souvent américaines, y installent des usines destinées à servir le
marché européen. Au-delà des avantages fiscaux, ces deux îles ont un
atout considérable pour une entreprise américaine, qui n’est
curieusement jamais relevé : les vicissitudes de l’histoire font que
l’anglais est quasiment la langue maternelle de leurs habitants. Pas
besoin de traduire manuels, consignes de production ou règles de
sécurités. Il serait naïf de prétendre que ce critère linguistique ne
joue aucun rôle.
La trajectoire de Kevin Sharer, CEO d’Amgen, est instructive. Fils d’un
pilote de la US Navy, il sort de l’académie navale d’Annapolis et a
servi huit ans sur des sous-marins nucléaires. L’amiral Rickover, le
légendaire créateur de la force nucléaire sous-marine américaine
tenait, semble-t-il, en haute estime le jeune officier qui bifurqua
vers l’économie privée pour des raisons de santé. Dans son bureau,
Kevin Sharer a placé un portrait du général George Custer afin, dit-il
dans un entretien, de se rappeler qu’il ne faut jamais surestimer ses
propres capacités, ni sous-estimer l’ennemi. Les proches de Sharer
mettent en avant son côté très… militaire.
Un tel homme était-il en mesure de savourer les nuances des oppositions
écologistes à Galmiz et les réticences de l’Office fédéral de
l’environnement ? Avouons quelques doutes.
Pour s’implanter, les entreprises insistent aujourd’hui sur ce que les
Français appellent un bassin industriel et les Alémaniques, suivis par
les Romands, un «cluster», une grappe, autrement dit une région où un
certain type d’industrie a entraîné le développement de savoir-faire,
d’écoles, de compétences utiles pour de futures implantations. En
Suisse, la région bâloise est clairement un bassin de la pharmacie et
le Jura, ainsi que le pied du Jura où se situent Yverdon et
Galmiz,    très proche du littoral neuchâtelois, une
zone de la microtechnique. Vouloir y mettre de la pharmacie lorsque
l’on sait que les employés suisses sont peu mobiles et que le chômage
dans l’industrie est très faible était un peu une gageure.
Ajoutons qu’Amgen déménage son siège commercial pour l’Europe de
Lucerne à Zoug, mais en étend considérablement le champ d’activité
puisqu’il va désormais couvrir le monde entier, excepté l’Amérique du
Nord et le Japon, avec bien sûr quelques créations d’emplois à la clé,
utilisation cette fois judicieuse des avantages fiscaux zougois et du
«cluster» financier correspondant.
Dans ces conditions, Galmiz (ou Yverdon) avaient-ils une chance réelle
d’être choisies pour une implantation industrielle ? Disons que leur
candidature a sans doute permis quelques pressions supplémentaires
auprès de l’Irlande…   
jg

Google permet aisément de trouver de multiples informations sur la vie et l’œuvre du CEO d’Amgen Kevin Sharer.

Le site officiel de Porto-Rico donne de nombreuses informations sur les avantages fiscaux offerts aux industries du continent.


DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8932
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8932 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.