Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Edito: Lex de Canibus

Lorsqu’il
s’agit de légiférer, la Suisse aime à prendre son temps. Cette lenteur,
il est vrai parfois exagérée, suscite les critiques des tenants d’une
gestion efficace de l’action publique. Au point que certains n’hésitent
plus à mettre en cause les droits populaires, coupables de freiner,
voire d’empêcher les adaptations que requiert l’évolution rapide de
l’environnement social et économique.

C’est oublier que l’action collective n’obéit pas aux lois qui
régissent les entreprises. En démocratie, les décisions tirent leur
légitimité de majorités parlementaires et populaires. Et parce que les
intérêts en jeu le plus souvent divergent, il est nécessaire de trouver
des solutions de compromis. D’où la pratique d’associer ces intérêts à
la préparation des projets législatifs, de soumettre ces derniers à une
large consultation. Le soutien majoritaire est à ce prix. Mais cette
condition formelle garantit également que les normes adoptées seront
mieux respectées. Acceptation et conformité aux règles constituent en
quelque sorte les dividendes du temps préalablement investi.

La procédure suscitée par le drame d’Oberglatt s’écarte de cette
démarche. Sous la pression médiatique, les autorités bousculent le
rythme. Dans la précipitation, des cantons édictent des listes de races
à bannir, quatre ici, douze là, seize ailleurs, la laisse pour les uns,
la muselière pour d’autres, comme si le comportement des chiens variait
d’une région à l’autre. D’autres cantons attendent la détermination de
Berne. Pas longtemps car Joseph Deiss, d’un naturel plutôt prudent, met
sous pression l’Office vétérinaire fédéral qui lui soumet deux semaines
plus tard un train de mesures, sur la base d’une norme légale qu’on est
allé chercher dans la réglementation des manipulations génétiques. Suit
une procédure de consultation de cinq jours seulement.

Cette hâte traduit d’abord le souci de calmer la légitime émotion du
public, plutôt que celui d’améliorer efficacement la sécurité des
personnes sur la base de connaissances cynologiques solides. Comme si
ce soudain activisme devait faire oublier l’indifférence des autorités
à l’égard des graves accidents de ces dernières années – refus de
légiférer et application lacunaire des dispositions en vigueur. Entre
inaction et précipitation, il y a place pour une intervention
réfléchie, qui articule adéquatement mesures et objectifs.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8923
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8923 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP