Mode lecture icon print Imprimer

La dignité des poules

icone auteur icone calendrier 20 janvier 2006 icone PDF DP 

Thématiques

Début
de siècle difficile pour la volaille. La grippe aviaire attaque les
poules et menace les hommes. Et risque de compromettre une histoire
d’amour, et d’exploitation, qui dure depuis 5 000 ans. Mais avant
l’irréparable – la pandémie tant redoutée – le Muséum d’histoire
naturelle de Neuchâtel décrète le triomphe des gallinacés.

D’emblée, il faut endurer la déchéance des ancêtres d’une souche
asiatique unique, belle et sauvage, la Bankiva. Le poulet nourrit plats
et condiments, prêts-à-manger qui s’entassent dans une vitrine dans des
emballages bariolés et inquiétants, morts. Comme les poules en
batteries. Interdites en Suisse, mais toujours en fonction ailleurs. La
fabrique de viande étale sa mécanique assassine. Quatre vidéos débitent
la chaîne de production infâme. Enfermés, gavés pendant quarante jours,
pendus, saignés, décapités, plumés, pliés, les poulets finissent dans
les rayons des supermarchés dans un cercueil de cellophane pour
satisfaire notre faim. Les Suisses en avalent plus de treize kilos par
année, sans parler des centaines d’œufs pondus par des poules pressées,
stressées, automatisées douze mois durant, avant de passer à la
casserole. La grippe aviaire venge finalement tant de cruauté, la poule
soumise se révolte et traîne l’homme dans l’abîme, imaginaire d’abord,
réel un jour, du virus H5N1.

Une fois touché le fond, la viande ressurgit en animal, vers une
nouvelle dignité. L’exposition découvre le langage des volatiles,
s’étonne face à leur intelligence, s’émerveille à la cour des deux
cents races différentes, s’attendrit à la naissance d’un poussin, rêve
d’un élevage politiquement correct jusqu’à le bâtir pour de vrai,
contre la folie de milliers d’individus enfermés dans quelques mètres
carrés. Ainsi les poules vivent en société, jouissent des plaisirs de
l’instinct et caquettent heureuses avec les copines de poulailler. Et
pour nous dire adieu, elles inventent, aux ordres du
conservateur-dompteur, un numéro de cirque sur une piste en miniature à
mille lieues des chicken nuggets anonymes des
fast-foods.   

Poules…: jusqu’au 15 octobre 2006 au Museum d’histoire naturelle de Neuchâtel.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8918
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8918 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.