Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Le poisson zèbre et la couleur de la peau

Danio rerio, petit poisson d’aquarium (trois centimètres environ à
l’âge adulte) qui vit surtout en laboratoire, arbore de belles rayures
noires qui lui ont valu le petit nom de poisson zèbre. Certains
individus ont les rayures pâles et la peau rose, ces mutants sont
appelés golden. Ils intriguent les chercheurs. Il a fallu dix ans de
travaux pour établir d’abord que chez les golden ce sont exclusivement
les cellules pigmentaires qui sont affectées. Ensuite, pour localiser,
par croisements traditionnels, la région du génome associée à golden,
et pour séquencer enfin le gène. Une fois trouvé le gène, on a
identifié la mutation précise et démontré, en injectant dans des
embryons normaux le gène muté, que ce dernier peut transformer
l’individu normal en mutant golden. Bref, celui-ci est une mutation
dans le gène «slc24A5/nckX5», une protéine qui transporte le calcium,
et la mutation, singulière, se situe au niveau du «codon 208».
Une fois l’identité du gène établie, on compare avec les autres génomes
connus. Et là une surprise. Si vous êtes une vache, une poule, une
grenouille, un chien, une souris, un rat, un lapin, un chimpanzé ou un
humain globalisé, la protéine contient à la position 111 l’acide aminé
alanine. Mais si vous êtes un Européen, vous aurez à cet endroit un
autre acide aminé, la thréonine. Qu’est-ce qu’un Européen ? Le projet
du séquençage humain (l’humain générique) est doublé maintenant du
projet «HapMap» qui cartographie les variations interhumaines. A cet
effet, les «Européens» sont représentés par un échantillon d’habitant
du nord de l’Utah (le sud étant toujours occupé par des Indiens…). Les
Asiatiques sont représentés par les Han de Pékin et les Japonais de
Tokyo, les Africains noirs par les Yoruba d’Afrique de l’Ouest.
Au départ, un poisson pâle ; à l’arrivée, une petite mutation unique,
dans un gène simple, qui pourrait définir les «Européens». Même si
«slc24A5/nckX5» n’est pas l’unique gène impliqué dans la variation de
la couleur de la peau, cette découverte peut ouvrir des spéculations
sur notre ancienne histoire. Une mutation simple survient soudainement.
La peau claire qui en résulte pourrait conférer un avantage (par
exemple une meilleure synthèse de vitamine D en lumière basse).
Mais la couleur de peau, et on savait cela avant le séquençage du
génome humain, ne définit pas la race. L’anthropologie nous a
d’ailleurs amusés avec les «caucasoïdes mélanodermes», ces habitants du
Sud de l’Inde pas assez noirs, pas assez blancs. Les couleurs de peau
sont dues à un seul pigment brun, la mélanine, présent en quantité
variable, et aggloméré en amas de grains plus ou moins serrés dans les
couches profondes de l’épiderme. Il n’existe donc pas, par exemple, de
pigment «jaune». Les couleurs de peau varient énormément entre
individus d’une même population, mais assez peu de parents aux enfants.
La gamme de variations brunes de couleur de peau entre les individus
les plus clairs et les plus foncés qui existent dans le monde est
ininterrompue.
La recherche ne doit pas connaître de tabous. Elle redécouvre, au
détour de la biologie moléculaire, la fascinante histoire de la couleur
de la peau ; mais n’oublions pas que les six milliards et demi
d’humains actuels sont à la fois tous parents, et tous
différents.   

Science, 16 décembre 2005.
A. Langaney et al., Tous parents, tous différents. Musée National d’Histoire Naturelle, 1995.

Complétez votre information  :

Le poisson zèbre (Wikipedia )

Un poisson génétiquement modifié (Article du Monde Diplomatique )


DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8906
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8906 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP