Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Bonnet blanc, blanc Bonnet

Le
peuple vaudois dira certainement oui à la deuxième initiative de Franz
Weber pour «Sauver Lavaux».  Personne n’ose faire campagne contre
ce texte strictement inutile.


Le coteau du Lavaux est glorieux dans la lumière de l’été indien. Il
mérite d’être reconnu par l’UNESCO comme patrimoine de l’humanité. Par
sa première initiative acceptée en 1977, Franz Weber a sauvé ce site de
l’envahissement immobilier. Les Vaudois ont une sincère reconnaissance
pour ce Bâlois qui, mieux qu’eux, a su protéger leur patrimoine. C’est
pourquoi ils sont prêts à lui pardonner tous ses excès et ses fausses
colères. Y compris à dire oui le 27 novembre prochain à une nouvelle
initiative Weber qui ne sert à rien. Choisir entre bonnet blanc et
blanc bonnet, c’est l’histoire à la Ouin-Ouin, millésime 2005. Une
toute bonne année !
Quelques explications s’imposent pour que les étrangers au canton
comprennent et apprécient cette vaudoiserie. Tout commence avec la
révision totale de la Constitution. Le nouveau texte du 14 avril 2003
introduit un certain nombre de nouveautés. Mais il apporte aussi une
mise en ordre juridique : les principes généraux sont inscrits dans la
Constitution, les cas particuliers dans la loi. La protection du site
de Lavaux, comme celui de la Venoge, figuraient nommément dans
l’ancienne Constitution. Le texte de 2003 consacre un long article à la
protection du patrimoine qui n’existait pas dans l’ancien texte. C’est
un progrès. La sauvegarde n’est pas limitée à deux sites. Une
disposition spéciale garantit que le passage de l’ancien au nouveau
système se fasse sans accroc. Lavaux sera donc protégé par la loi. Il
n’est pas menacé. Tout affaiblissement serait politiquement suicidaire.
Il serait d’ailleurs immédiatement contesté par référendum.

La loi et l’imaginaire
Cependant, Franz Weber voit rouge. Son chef-d’œuvre est dénaturé.
Lavaux disparaît de la Constitution. Pour lui, le lobby de la
spéculation immobilière est parvenu à séduire les constituants. Il
lance une nouvelle initiative pour réparer l’outrage. Le succès est
facile. Il récolte rapidement 18 000 signatures alors que 12 000
auraient été suffisantes. Le Grand Conseil, qui doit se prononcer,
flaire l’embrouille. L’initiative est inutile, mais le parlement
recommande néanmoins de l’accepter. Il serait politiquement dangereux
de combattre un texte qui parle à l’imaginaire en avançant des
arguments d’esthétisme juridique. Le gouvernement ne va pas si loin.
Courageux, mais pas téméraire, il reste opposé à l’initiative. Il ne
fera cependant rien contre elle.
Le vote du 27 novembre est sans enjeu. Heureusement sans frais non
plus. Le peuple doit se prononcer sur quatre objets cantonaux et deux
fédéraux. Sauver Lavaux ne coûtera qu’une croix supplémentaire sur un
bulletin de vote.

«Sauver Lavaux» avant et après

Ancienne Constitution
Art. 6bis
La région de Lavaux, de la Lutrive à Corsier est déclarée site protégé. La loi détermine l’exécution de cette disposition.
Art. 6ter
Le cours et les abords de la Venoge sont protégés.

Nouvelle Constitution
Art. 52
L’Etat conserve, protège, enrichit et promeut le patrimoine naturel et culturel.

La loi définit les zones et régions protégées.

Disposition transitoire art. 179
Les art. 6 bis et 6 ter de la Constitution de 1885 protégeant les sites
de Lavaux et de la Venoge demeurent en vigueur tant qu’ils n’ont pas
été convertis en normes légales.


DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8820
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8820 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP