Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Duttweiler l’enragé

Un texte réédité de Hans Ulrich Jost, ancien
professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Lausanne, brosse
le portrait politique du fondateur de Migros.

Gotlieb Duttweiler, père de Migros, ennemi des
monopoles, homo oeconomicus hors pair, incarne aux yeux d’Hans Ulrich
Jost toute l’ambiguïté d’une modernité rapace, réfractaire aux règles
mais encore empêtrée dans son passé. Le texte consacré au fondateur du
géant orange, paru à l’origine dans DU d’octobre 2000, illustre à
merveille la veine biographique, le style explosif et l’ironie aiguë de
l’historien bernois, désormais à la retraite. Hans Ulrich Jost quitte
ces jours la chaire d’histoire contemporaine qu’il occupait à
l’Université de Lausanne depuis 1981. A cette occasion, Antipodes
publie un recueil d’articles voulu et réalisé par ses collaborateurs
afin de lui témoigner amitié et reconnaissance. Les trente-six retenus
balisent ses thèmes préférés. Et célèbrent la critique exercée à
l’égard des mythes qui occultent la nature et le fonctionnement du
système suisse.
 La verve polyvalente de Hans Ulrich Jost s’attaque aux paysages
de la bourgeoisie aussi bien qu’à la sociabilité de ses compatriotes.
Il accuse les tentations idéologiques de l’historiographie indigène et
démonte à loisir consensus, neutralité et cohésion nationale à la
lumière des conflits refoulés qui agitent les entrailles du pays.
L’économie et les affaires étrangères subissent également
l’interrogatoire d’un intellectuel refusant les vérités lénifiantes.
Finalement se dessine le profil d’un chercheur amoureux des profondeurs
comme des survols aériens. Où l’aventure d’un homme, hasardeuse et
unique, en dit autant que l’étude encyclopédique de siècles entiers.
 Or le destin politique de Gotlieb Duttweiler éclaire cruellement
l’imperméabilité du sérail politique. Le Palais fédéral tourne autour
de lui-même, autosuffisant. Un univers homogène, à part, réfractaire
aux exceptions, sinon aux changements. Le 8 octobre 1948, exaspéré,
Duttweiler lance des pavés contre les vitres du Parlement. Il est las
d’attendre une réponse à sa motion sur l’approvisionnement du pays.
Pire, une année plus tard, des officiers de l’armée, qu’il accuse
d’être à la solde de la multinationale Unilever pour noyauter le
commerce des huiles et des graisses en Suisse, gagnent un procès en
diffamation qui lui vaut dix jours de prison ferme. Même le général
Guisan trouve que Duttweiler exagère. Cette condamnation marque la fin
d’une carrière politique commencée une dizaine d’années auparavant au
Conseil national, dans les rangs du parti de l’Alliance des
Indépendants qu’il a créé à la mesure de ses ambitions. En revanche,
son combat contre toutes les baronnies, les cartels, les lobbies qui
entravent la libre concurrence dans le secteur de la distribution se
poursuit. Combat qui a provoqué fatalement le rejet de la petite
galaxie bernoise, malgré une réputation de Robin des Bois auprès de la
population.
 Au-delà de son caractère autoritaire, d’idées parfois confuses,
voire contradictoires, Hans Ulrich Jost ne peut cacher une certaine
sympathie à l’égard de l’anticonformisme infatigable et querelleur de
Duttweiler. C’est probablement ce qui les rapproche. Avec une
conscience critique du temps qu’ils vivent, nourrie d’une vision, même
fragmentaire, de l’avenir. Tout le contraire de Christoph Blocher, à
qui on pourrait hâtivement le comparer, enfermé dans l’opportunisme à
court terme d’un chef d’entreprise dépourvu d’horizon.  

 A tire d’ailes. Contributions de Hans Ulrich Jost à une histoire critique de la Suisse, Antipodes, Lausanne, 2005.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8804
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8804 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP