Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Critique de l’économie aux enchères

Le
prix d’une prestation mise aux enchères tend à se généraliser au-delà
du domaine du transport aérien. Cette pratique nouvelle exige une
discussion critique.

Le
prix d’une prestation mise aux enchères tend à se généraliser au-delà
du domaine du transport aérien. Cette pratique nouvelle exige une
discussion critique.

On me fit comprendre à l’agence que, tout de même, j’aurais pu savoir
que la date que j’avais retenue coïncidait avec les vacances scolaires
et que, vu la plus forte demande, les tarifs étaient en conséquence
plus élevés. Il restait quelques places dans un vol à mille francs ;
les premières, à prix d’appel, avaient été mises en vente pour quelques
dizaines de francs. Pratique qui n’était pas le fait d’une société
spécialisée dans le low cost, mais celui d’une compagnie aérienne
d’ancien renom. Ainsi deux passagers, voyageant côte à côte sur le même
vol, ont payé la même prestation de service d’un prix variable dans une
fourchette de 1 à 25.
Le prix n’est donc plus déterminé par la nature du service rendu-vendu,
mais fonction d’une sorte de mise aux enchères. Cette pratique tend à
gagner du terrain dans l’ensemble des services. Son impact n’est pas
seulement commercial, mais encore économique et politique. Sous cet
angle, la discussion est à peine amorcée.

Socialement
Par rapport à l’économie basée sur des prix stables (peut-on parler de
juste prix ?), le prix-enchère crée une redistribution et une ouverture
de la clientèle. Les plus prompts à saisir les avantages offerts, payés
en fait par les plus lents, ont accès à des prestations qui, au
tarif normal, leur auraient peut-être été inaccessibles. La
débrouillardise est récompensée. Sont perdants ceux qui maîtrisent mal
les nouvelles technologies informatiques et surtout ceux qui ont des
obligations de dernière heure ne leur laissant plus le choix de la
meilleure offre.

La transparence
Le commerce ordinaire s’écarte souvent du prix courant : action, solde,
tarif haute saison, de pointe, etc… Mais ces écarts sur le haut ou sur
le bas renvoient à un prix de référence. Certes les composantes du prix
de base ne sont pas pour autant toujours connues et transparentes, du
moins serait-il possible d’en calculer les coûts et les marges.
Le prix-enchère est établi lui aussi selon des normes, sinon les
sociétés qui les pratiquent iraient tout droit à la faillite, mais ces
normes sont plus proches de celles de la rentabilité d’une loterie que
de l’ordinaire calcul du prix de revient. Plus opaques et aliénantes
donc.

Individualisme
Le prix-enchère est de la même famille que les contrats de travail de
durée déterminée, que le travail sur appel. C’est la même cassure de la
continuité, le refus de la stabilisation sur la durée. Un pas de plus
vers l’instantanéisme et l’individualisme.
Or la régulation sociale, celle que nous souhaitons, implique la
continuité, la stabilité, le contrat, la transparence la plus grande
possible et, si cette formule a un sens, le juste prix. La politique
salariale et les conventions collectives ne sont pas compatibles avec
l’économie-loterie, la concurrence exacerbée.
La critique de gauche si sensible à la libéralisation, à la
marchandisation de toute chose, ne s’est que trop peu portée sur
l’économie-enchère. Est-ce parce que certains de ses adhérents savent
en bénéficier et apprécient ses avantages ?
La cohérence voudrait que l’on resserre les boulons de la critique. ag

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8802
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8802 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP