Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Egalité hommes-femmes : Des comparaisons sans raison

«La Suisse, moins bonne que la Chine !». Telle est, grossièrement résumée, une des conclusions que l’on a tirée du rapport que vient de publier le World Economic Forum (WEF) concernant les inégalités hommes-femmes dans le monde. Le tout repris aveuglément par une bonne partie des médias romands. La Chine étant devenue une sorte de référence obligatoire dans les débats récents, ce type de slogans va certainement s’inviter dans les conversations pendant quelques temps. Mais est-ce rendre service à une cause importante que de lancer des affirmations dont la crédibilité n’est pas le point fort ?
Le rapport du WEF est construit sur la base de cinq indicateurs. Deux sont économiques, un politique, un lié à l’éducation et le dernier à la santé et au bien-être. La Suisse se voit attribuer la 34e place sur 58, loin derrière les inévitables pays scandinaves mais également derrière la Colombie et la Chine. C’est bien entendu une source d’inquiétude majeure pour de nombreux commentateurs. On peut toutefois émettre quelques réserves sur un jugement biaisé.

Des indicateurs peu fiables
Tout d’abord, si l’on tenait compte des pays manquant dans la statistique (les pays retenus étant majoritairement européens), on peut penser que la Suisse aurait probablement passé à la 40e place sur 150 ou 200. C’est à peine rassurant mais cela permet de se situer au-dessus de la moyenne. D’autre part, imaginons que la Suisse gagne un ou deux points (l’échelle va de 1 à 7, multiplié par cinq indicateurs, total maximum possible de 35), par exemple dans le domaine de l’éducation où elle est particulièrement mal notée. Elle est effectivement classée au 49e rang, derrière la Malaisie, la Jordanie ou le Bangladesh. Ce dernier a pourtant un taux d’alphabétisation des femmes de plus de quinze ans dépassant à peine 30%, alors qu’il est de 50% pour les hommes, selon le rapport du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement) cité plus bas. Elle serait alors tout bonnement passée à la 26e ou à la 18e place. On aura deviné que le classement est hypersensible aux variations d’un point glané ici ou là, ce qui est gênant si l’on veut être rigoureux. On ne parlera même pas de la pondération des différents indicateurs.

Le classement des sexes
Toutefois, le plus problématique se situe dans la contradiction entre les conclusions générales du rapport du WEF et de l’une de ses sources principales déclarées, le Rapport mondial sur le développement humain 2004 du PNUD. Plusieurs indicateurs spécifiquement consacrés au «genre» sont proposés dans ce dernier rapport dont deux permettent de créer des classements. Le premier, est un «Indicateur sexospécifique du développement humain» (Gender-related development index) tenant compte de l’espérance de vie, du taux d’alphabétisation et de scolarisation ainsi que du revenu. La Suisse se place 11e sur 144 alors que la Chine est, par exemple, 71e ? Le second est un «Indicateur de la participation des femmes» (Gender empowerment measure) tenant compte de la participation politique mais aussi des positions d’encadrement au travail et des revenus. La Suisse se place 12e sur 78.
Que faut-il conclure de tout cela ? Que la Suisse, contrairement à ce que dit le WEF, est un Eldorado de l’égalité hommes-femmes ? Certainement pas. Il reste d’immenses efforts à accomplir, à tous niveaux, et nous pouvons prendre exemple sur les autres pays dans bien des domaines. Mais ce n’est pas en utilisant des classements internationaux, faits de bric et de broc, que l’on fera avancer une cause qui mérite mieux et que l’on réussira à convaincre les plus réticents. os

World Economic Forum, Women’s Empowerment : Measuring the Global Gender Gap, 2005. www.weforum.org/gendergap

Programme des Nations Unies pour
le développement, Rapport mondial sur
le développement humain, 2004.
hdr.undp.org

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8392
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8392 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP