Mode lecture icon print Imprimer

Edito : Ouvrir le débat, élargir l’action

icone auteur icone calendrier 4 mars 2005 icone PDF DP 

Thématiques

«Nous voulons une Suisse moderne», déclarent Simonetta Sommaruga et Rudolf Strahm dans leur dernier recueil de propositions économiques. «Nous acceptons la discussion», répond aussitôt Domaine Public. Dans la mesure où elle est solidement argumentée, toute contribution au débat doit nous réjouir, sans nous priver en rien du droit de la critiquer, vivement si nécessaire. Dans cet esprit, DP examinera les thèses des deux socialistes, les exposera sous une forme à définir et les discutera sans complaisance.
Ce débat constitue une chance. Il permet de corriger des postulats devenus erronés. A l’inverse, il offre aussi la possibilité de réaffirmer certains principes par la réfutation des idées qui les contestent. Dans tous les cas, la valeur d’une position est proportionnelle à l’acuité du doute qui accompagne son adoption. Au moment où le PSS met à jour son programme économique, Sommaruga et Strahm lui donnent un outil qui ne peut qu’aiguiser ses travaux.
Mais leur réflexion a une autre vertu. Elle tend à élargir le champ d’action de la gauche. A la fonction de spécialiste de la redistribution des richesses, qui est d’ailleurs aussi noble que prioritaire, elle suggère d’ajouter celle d’aiguillon dans la production des richesses. Or, si la gauche se veut co-gestionnaire de l’ensemble des problématiques qui touchent la vie du pays, si elle refuse de se restreindre au rôle de minorité monothématique que les bourgeois lui assignent, il lui appartient de construire un projet de société qui soit réellement global.
Pour ce faire, les revendications existantes doivent être complétées par des propositions dans des secteurs trop souvent délaissés. Le fonctionnement de l’Etat, les institutions, la nature du régime, le fédéralisme, l’organisation territoriale, la construction européenne, les affaires internationales déterminent aussi l’avenir de la population et réclament de nouvelles visions. Sommes-nous porteurs d’un projet ou de simples amendements ponctuels au projet des autres ? Telle est aussi la question que pose implicitement l’ouvrage de nos deux réformateurs. fc

Simonetta Sommaruga, Rudolf H., Strahm,
Für eine moderne Schweiz, ein praktischer Reformplan,
Nagel & Kimche, 2005.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/671
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/671 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.