Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Egalité des chances devant la vie active: Pour un crédit formation individuel

L’école garantit l’égalité des chances jusqu’à seize ans. Au-delà, l’argent public va aux milieux favorisés, et que les autres se débrouillent!

Tessin, Vaud, Genève… Le débat politique sur l’éducation se concentre le plus souvent sur la phase initiale : approche pédagogique, sélection, école privée, HES, démocratisation des études… En même temps, les périodes de crise ont rendu sensible l’évolution de l’économie: on n’occupe plus la même position tout au long de sa vie, porté par sa formation. Il est dès lors impératif d’encourager la possibilité de se réorienter, de se perfectionner, d’apprendre à nouveau; Genève vient ainsi d’ajouter un «chèque annuel de formation» de 750 francs à son dispositif d’allocations d’études et d’apprentissage.

Inégalités

Cela reste symbolique. Les milieux politiques, les médias sont composés pour l’immense majorité de personnes qui ont suivi un cursus scolaire, voire universitaire. Peu ont quitté l’école à la fin de la scolarité obligatoire pour entrer en apprentissage et recevoir, peu d’années plus tard, un diplôme intitulé certificat fédéral de capacité. Et ils ne savent pas ce qui se passe ensuite: les formations ultérieures Ð spécialisations ou promotions Ð sont tributaires d’efforts personnels et financiers considérables. Des cours et des examens aux quatre coins de la Suisse, des heures perdues qu’il faut souvent compenser, et des milliers de francs à payer aux organisations professionnelles ou aux institutions qui gèrent cours et examens. Le cours et l’examen de cafetier coûtent à Genève 5400 francs. Mais il y a rituellement des avocats frais émoulus pour s’indigner des 800 francs que leur coûte le brevet après leur licence universitaire.
Loin de compenser l’inégalité sociale, l’argent public mis dans l’éducation la reproduit : l’Etat dépense plus pour les personnes issues des milieux favorisés qui suivent des formations longues, universitaires (et qui auront accès aux meilleurs jobs, aux meilleurs salaires, et pourront évoluer par la suite) que pour celles qui, issues rarement pour ne pas dire jamais des milieux favorisés, quittent rapidement l’école publique et reçoivent des formations courtes, frappées d’obsolescence, qui les destinent à des salaires qui plafonnent rapidement.

Pour compenser cette inégalité des chances devant la vie active, les procédures d’allocations qui parfois existent mais sont méconnues ne suffisent pas. C’est un véritable crédit individuel de formation égal pour tous qui devrait être attribué à la fin de la scolarité obligatoire: rapidement épuisé par celles et ceux qui bénéficient d’une formation longue, il permettrait aux autres, plus tard, de disposer des moyens de se former, de se réorienter, à leur rythme… et pas seulement en passant sous les fourches caudines de l’assistance en cas de perte d’emploi. fb

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/593
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/593 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP