Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Prix du livre : Les lecteurs pris en otage

Alphonse Allais voulait ajouter aux droits de
l’homme le droit de s’en aller. Beaucoup plus tard, un économiste
allemand très brillant et très ironique, Albert Hirschman, fit carrière
aux Etats-Unis après avoir fui le nazisme. Il y publia dans les années
septante un petit livre un peu oublié, Exit, Voice and Loyalty. Il y explique que le consommateur mécontent commence à donner de la voix (voice), mais qu’il se sent tenu par sa fidélité (loyalty)
vis-à-vis de son fournisseur. Lorsqu’il n’en peut plus et si sa parole
n’a pas été écoutée, il s’en va sur la pointe des pieds, généralement
sans rien dire (exit) et il change de magasin.
C’est
sans doute ce qui va se passer pour les acheteurs de livres en Suisse
romande. A ceci près que la phase revendicative risque d’être
inexistante. On le sait, en Suisse romande, le prix du livre est 25 à
40% plus cher qu’en France. Or, 80% des livres vendus proviennent de
notre grand voisin. Cette différence de prix n’est pas liée au niveau
des coûts et des salaires pratiqués dans notre pays, mais à la marge,
baptisée «tabelle» prélevée par les diffuseurs, autrement dit les
grossistes. En France, il n’existe pas de grossistes et les éditeurs
diffusent eux-mêmes leur production. En Belgique, les livres français
sont environ 10% plus chers qu’en France. Or, les livres ne paient pas
de droits de douane et la TVA en Suisse est de 2,4%, soit nettement
moins qu’en France où elle est de 5,5%. L’argument de la Suisse qui
paie davantage, car hors de l’Union Européenne, ne tient donc pas pour
ce secteur.
Les diffuseurs justifient leur marge par leurs stocks et
leur disponibilité. Un client qui commande un ouvrage français dans une
librairie suisse le reçoit certes dans un délai très bref, mais il
supporterait sans doute quelques jours d’attente supplémentaires, si
l’ouvrage lui était facturé 30% moins cher. Et si la concurrence entre
la FNAC et Payot n’a en rien bénéficié au consommateur, les petites
librairies se retrouvent vite étranglées dès que les deux géants
dépassent les rabais usuels et que les meilleures ventes sont
disponibles en grandes surfaces à prix réduits. D’ailleurs trente-cinq
d’entre elles ont fermé leurs portes en Suisse romande depuis 2001. Le
prix unique est-il la solution ? Certains considèrent qu’il figera les
prix trop élevés d’aujourd’hui.
Que fait le consommateur ? Il s’en
va et achète ses livres en France via Internet. Les prix sont français
et les frais d’expédition comportent généralement un forfait d’un peu
moins de dix francs par commande et parfois, mais pas toujours, un coût
de trois à quatre francs par article. Sans parler de la TVA dont il
faut généralement s’acquitter au guichet de la poste. Mais le gain par
rapport à une acquisition dans une librairie suisse reste considérable,
pour peu que la commande porte sur un nombre assez élevé d’ouvrages.
Devant leur écran, les consommateurs quittent discrètement les
librairies suisses comme l’avait prévu Hirschman et ils appliquent les
droits de l’homme vus par Alphonse Allais. jg

Les informations sur le livre en suisse sont tirées de la revue
CultureEnjeu, n° 5.
www.enjeupublic.org

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/5321
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/5321 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP