Mode lecture icon print Imprimer

L’AI dans le rouge : Quelques données complémentaires

icone auteur icone calendrier 22 avril 2005 icone PDF DP 

Thématiques

1. Les chiffres de l’AI
L’AI dépense dix milliards et compte 283 000 rentiers, soit le 5,4 % de la population active. Le déficit annuel, énorme, est de 1,5 milliard. La dette est de six milliards. Les rentes ne peuvent être considérées comme trop généreuses, d’où la volonté officielle de diminuer le nombre de rentiers, notamment lorsqu’il s’agit de jeunes travailleurs dont les rentes chargeront durablement l’AI.

2. La TVA
L’augmentation de la TVA serait de 0,8 point. Le Conseil fédéral avait proposé en 2003 d’augmenter la TVA de 1,8 point, soit un point pour financer l’AVS, notamment à l’échéance 2005, et 0,8 pour l’AI immédiatement. Les partis bourgeois avaient déclaré être opposés, y compris le parti radical contredisant Pascal Couchepin, au financement à terme de l’AVS, mais accepter celle de l’AI vu l’urgence. Aujourd’hui, ils développent déjà une argumentation différente : la preuve réelle des économies doit précéder la hausse fiscale. Or la situation de l’AI est telle qu’une recette nouvelle est inéluctable, sauf si l’on baisse les rentes, ce que personne ne préconise, ou que l’on révise toutes les rentes déjà acquises.

3. L’individu et la société
Le fait que l’invalidité psychique progresse dans la majorité des pays développés est un trait significatif de l’évolution de nos sociétés. Les uns, conservateurs, parlent d’une médicalisation du social, d’autres, critiques, soulignent les changements du travail, accélération et rationalisation de tous les processus.

4. La réinsertion
Dans un excellent article (Sécurité sociale, CHSS 1/2005), Holgar Hoffmann des services psychiatriques universitaires de Berne, avertit : «Notre propre enquête a montré que seuls 13% des personnes inscrites à une mesure de réadaptation parviennent à décrocher un emploi sur le marché libre. L’encadrement sur le nouveau lieu de travail est limité en général à une courte période. En l’espace de six mois, un tiers des personnes en réinsertion perdent leur emploi et plus de la moitié en un an. Celles qui ont réussi leur réinsertion touchent en général une rente (partielle). Pour les malades psychiques, la réadaptation sans rente est plutôt l’exception que la règle.»

5. Le marchandage
L’idée juste et simple d’affecter la part de la Confédération au désendettement de l’AI fait l’objet de marchandages politiques. Fulvio Pelli, président du parti radical, y voit l’occasion de se profiler en posant des conditions inacceptables pour les socialistes. Vivement une dépolitisation du dossier AI. ag

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/4715
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/4715 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.