Mode lecture icon print Imprimer

Syndicats : La fusion fait la force

icone auteur icone calendrier 22 octobre 2004 icone PDF DP 

Thématiques

Au congrès fondateur de Bâle, le regroupement syndical, celui d’Unia, a été plébiscité. La réussite arithmétique, celle de l’addition des forces de chaque syndicat, les dizaines de milliers de membres de l’un plus les dizaines de l’autre est accomplie. Reste à passer de l’arithmétique à la dynamique.
Le premier défi est de conserver toutes les forces d’intervention sur le terrain tout en dégageant des moyens importants pour des tâches nouvelles de portée générale. Pour mémoire, rappelons l’insuffisance de la formation des représentants des travailleurs dans la gestion du second pilier, l’absence d’une politique exploitant l’influence que confèrent le placement et la gestion d’une fortune considérable qui est celle des travailleurs eux-mêmes. L’importance de la communication, donc de la presse syndicale, est aussi à prendre en compte par le nouveau syndicat.
De l’ancien régime sont à conserver l’esprit et l’originalité de chaque branche, si manifeste notamment dans l’apport de la FTMH. Or il est à craindre que le patronat ne profite de cette fusion pour prétendre ne plus se lier par des conventions collectives de branche, mais se contenter de discuter des accords d’entreprise. Unia ne pourra que s’opposer à cette tentative : le regroupement des forces syndicales ne signifie pas un affaiblissement du partenariat par branche.
La force numérique peut offrir une tentation d’intervenir prioritairement avec les outils de la démocratie directe. Souvent les syndicats ont tenté d’obtenir par voie d’initiatives populaires ce qu’ils ne pouvaient obtenir par la négociation. Mais cette voie, faute de majorité, s’est révélée infructueuse. On rappelle l’échec de l’initiative sur les 36 heures. On souhaite qu’Unia privilégie le terrain syndical, le recours aux instruments politiques, notamment le référendum qui reste la réponse légitime à l’influence patronale prépondérante sur les décisions gouvernementales. Reste à clarifier dans cette perspective la place dévolue à l’USS dont le rôle fédérateur, notamment en fonction des enjeux politiques, ne paraît plus clairement défini face à un poids lourd comme Unia.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/4670
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/4670 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.