Mode lecture icon print Imprimer

Nouvelle formule magique : Naissance dans un marigot

icone auteur icone calendrier 21 mai 2004 icone PDF DP 

Thématiques

Pour celles et ceux, naïfs, distraits ou distants qui ne le savaient pas encore, au moment des élections au Conseil fédéral, la scène politique devient un marigot peuplé de crocodiles qui ne se font pas de cadeau. Dans son petit livre qui décrit les cinquante derniers jours de Ruth Metzler au gouvernement, Marc Comina dresse un tableau qui évoque des eaux stagnantes où grouillent des sauriens, parfois calmes observateurs d’une proie potentielle, souvent agités de brusques mouvements, et préférant l’anonymat subaquatique à la lumière de la surface.
A la suite du nouveau succès électoral de l’UDC, on aurait pu imaginer des scénarios transparents et compréhensibles pour le public. Le nouveau rapport des forces justifie la présence de deux démocrates du centre – quand donc les francophones de ce parti exigeront-ils une traduction linguistique et politique correcte de l’appellation germanique ? – au gouvernement. Les principaux partis se mettent d’accord pour modifier en conséquence la répartition des sièges en réduisant la présence démocrate-chrétienne. Ou alors les partis gouvernementaux fixent des conditions à la double présence gouvernementale de l’UDC, par exemple que cesse le dénigrement systématique des autorités et la stigmatisation constante des étrangers ; une sorte de code de bonne conduite minimale qui sied aux partis porteurs d’une responsabilité exécutive. Au lieu de quoi l’on a assisté à la partie de cache-cache que l’on sait et à la déconfiture d’une formation sans courage, qui a laissé à d’autres le soin de choisir entre ses deux magistrats sortants.

Un drame appenzellois
Parmi tous les détails des péripéties évoquées par l’auteur, un seulement nous paraît intéressant. Un détail qui n’a guère éveillé la curiosité médiatique. Deux patrons auraient pris contact avec Ruth Metzler avant le 10 décembre pour lui suggérer de ne pas se représenter. Marcel Ospel, le patron d’UBS, lors d’un appel téléphonique, aurait assuré la conseillère fédérale de son aide en cas de besoin. Quant à Otto Ineichen – Otto le soldeur, nouvel élu radical lucernois – il aurait proposé à la magistrate des postes intéressants dans l’économie privée, deux fois par personne interposée, une troisième fois directement. On peut bien sûr interpréter ces offres comme des marques de sympathie à l’égard d’une personne à laquelle on veut éviter l’affront de la non réélection. Mais alors pourquoi ces patrons n’ont-ils pas choisi de pousser dehors Joseph Deiss ? A tout prendre, la jeune Appenzelloise était plus solidement ancrée à droite et plus fiable pour ces milieux que le professeur d’économie fribourgeois.
Osons une autre hypothèse. Si ce n’est par sympathie, c’est alors par intérêt. L’intérêt de voir entrer au gouvernement un certain Hans-Rudolf Merz, Appenzellois lui aussi, et dont la candidature aurait pu être mise en danger par la réélection de Ruth Metzler.

Marc Comina, Pouvoir et intrigues au Palais
fédéral, Editions de l’Aire, 2004.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/2609
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/2609 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.