Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Hommage à André Gavillet

Les amis et collaborateurs de Domaine Public ont la profonde tristesse d’annoncer le décès d’André Gavillet

Photo DP
Photo DP

En attendant la publication d’un numéro spécial en hommage à André Gavillet, décédé le 14 juillet, nous publions ci-dessous l’article que le quotidien Le Temps a demandé à Yvette Jaggi et publié dans son édition du 18 juillet.

Inoubliables, les moments où André Gavillet, qui vient de s’éteindre dans sa nonantième année, entrait dans la discussion et lui donnait d’un coup une portée vaste et calme. La maturité de sa pensée, sa capacité de situer les problèmes à leur juste niveau, l’art qu’il mettait à dessiner des perspectives impressionnaient ses auditeurs. La réflexion partagée, c’était la marque de l’enseignant généreux inoculant l’amour des lettres, de l’intellectuel critique donnant son appréciation sur les êtres et les idées, du magistrat soucieux du bien public et de la justice sociale, du rédacteur livrant ses analyses et ses propositions sur les affaires de la Suisse, en elle-même et au milieu de l’Europe.

Habité par la passion de transmettre, André Gavillet a consacré toute sa vie professionnelle à l’enseignement, du collège à l’université. Non sans y insérer une douzaine d’années de confrontation avec la réalité politique et les responsabilités d’une charge gouvernementale, comme conseiller d’Etat vaudois, chef du Département des finances (1970-1981). Homme de lettres devenu homme de chiffres, il a vérifié dans la pratique, en toute lucidité et intelligence, l’importance de traiter le détail à la lumière d’une vision globale et celle de se donner les outils – statistiques et indicateurs – qui informent sur la société et la vie économique. A son poste d’homme d’Etat, il a vécu cette double exigence: savoir prendre des décisions immédiates et mettre toute la persévérance voulue pour contribuer à la réalisation de projets et de réformes durables.

A la gauche réformiste, André Gavillet a rendu le plus insigne des services en inspirant la création de Domaine Public, journal qui a passé, en 2013, le cap honorable des cinquante ans de parution. En février dernier, André Gavillet signe le dernier des quelque 1500 articles qu’il aura publiés dans DP, toujours rédigés d’une écriture sobre et forte. Sous le titre Au soir de Marignan (DP 2027), il analyse les effets de l’acceptation de l’initiative populaire «Contre l’immigration de masse» aux trois échelons politiques à ses yeux primordiaux: la Confédération, l’Europe, les cantons. Fédéraliste convaincu, André Gavillet comprend d’emblée que ces derniers connaîtraient eux aussi des temps difficiles après la votation du 9 février dernier, qui mettront à dure épreuve – mais aussi en valeur – la solidarité confédérale.

Et André Gavillet de conclure: «Il y a donc du pain sur la planche.» En mots simples, tout est dit sur l’engagement citoyen, le travail politique, la réflexion critique. Et sur la personne de l’auteur: discret et visionnaire, d’un humour détaché, mais la tête entièrement occupée par le sort des individus et par celui des collectivités publiques.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/26033
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/26033 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Discussion

  • 1
    Pierre Desponds

    (Réd.: Commentaire laissé à la suite de l’avis publié sur le site le 15 juillet)

    C’est une grande tristesse. Comme magistrat et comme rédacteur de DP, M. Gavillet a donné l’exemple d’un homme intègre, dévoué à l’intérêt général, capable de penser globalement et à long terme. Ses positions fédéralistes, pas toujours bien comprises à gauche, signalaient une grande clairvoyance sur ce qui fait la force de ce pays. Son départ est une grande perte.

Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP