Mode lecture icon print Imprimer

Genève : Vote électronique

icone auteur icone calendrier 30 avril 2004 icone PDF DP 

Thématiques

Genève aime à jouer les premiers de classe. Ainsi en matière de vote électronique le canton figure-t-il, avec Zurich et Neuchâtel, dans l’avant-garde helvétique qui expérimente ce nouveau mode de scrutin. Après les corps électoraux des communes d’Anières et de Cologny en 2003, c’était au tour des citoyennes et citoyens de Carouge de cliquer le 18 avril dernier, pour ou contre la sauvegarde d’une vieille salle de cinéma. Du coup la cité sarde devenait la première ville d’Europe continentale à voter par Internet lors d’un scrutin officiel.
La fréquentation physique des locaux de vote a été comme d’habitude confidentielle (4.9%), depuis l’introduction du vote par correspondance, alors qu’un quart des votants s’est laissé séduire par le vote électronique. Il faut voir dans cet engouement plutôt l’attrait de la nouveauté que la facilitation de l’acte civique. En effet, les mesures de sécurité qu’implique le vote électronique – en particulier d’interminables suites de chiffres à introduire pour s’identifier puis pour valider son vote – ne rendent pas l’exercice particulièrement simple. Remplir son bulletin à la main, le glisser dans l’enveloppe – à Genève le port est gratuit – et dans une boîte à lettres reste un geste tout aussi simple et rapide.
Quant à la sécurité, les autorités genevoises garantissent un degré élevé de protection. Or la communauté scientifique, dans sa majorité, n’est pas convaincue qu’il soit actuellement possible techniquement d’offrir cette garantie. Nombreux sont les spécialistes de l’informatique qui revendiquent une transparence complète du processus, en particulier par un droit d’accès au code source des applications de vote. Ainsi la communauté des usagers pourrait participer à la détection d’éventuelles lacunes de ce code. A cet égard, la décision du Conseil d’Etat genevois d’autoriser la consultation des sources du programme exclusivement à la Chancellerie n’est pas satisfaisante.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/2594
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/2594 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.