Mode lecture icon print Imprimer

Edito : Un scrutin en forme de rappel à l’ordre

icone auteur icone calendrier 13 février 2004 icone PDF DP 

Thématiques

Que n’a-t-on lu et entendu à la suite des élections fédérales d’octobre dernier et du renouvellement du Conseil fédéral en décembre ! Le pays vire à droite et le gouvernement est maintenant solidement barré par un équipage néo-libéral pur et dur. Au point que certains à gauche, aveuglés par la poussée de la droite nationaliste, ont cru le moment venu de jeter l’éponge de la participation à l’exécutif.
C’est bien sûr oublier que le corps électoral dispose de deux voix : celle par laquelle il désigne ses représentants et celle qui, dans le cadre des votations populaires, lui permet de les contrôler. C’est également négliger le fait que les conseillers fédéraux ne sont pas aux ordres de leurs partis respectifs et que les contraintes de la fonction ne tardent pas à arrondir les angles des personnages les plus incisifs. Déjà le soi-disant «clone» appenzellois du tribun zurichois a su prendre ses distances. Quant à Pascal Couchepin, c’est bien mal connaître son pragmatisme que de le croire prêt à s’aligner sans autre sur des positions idéologiques figées.
Le scrutin de ce dimanche – bail à loyer et politique des transports – sonne comme un rappel utile du mode d’emploi de la politique helvétique. Le succès est rarement au rendez-vous de projets auxquels manque le soutien d’une large coalition. Et encore moins lorsque gouvernement et Parlement ne tirent pas à la même corde. Et c’est bien un scénario de discorde et de coup de force qui a prévalu dans ces deux dossiers.
Avec le contre-projet Avanti, le Parlement, refusant de suivre le Conseil fédéral, a opté, fait rarissime, pour une solution plus royaliste que celle des rois de la route. En ficelant un paquet rail-route dont elle a voulu garder la maîtrise des priorités et de la réalisation, la majorité bourgeoise a ignoré un signal pourtant clair : à quatre reprises au cours des quinze dernières années (Rail 2000, taxe poids lourds, nouvelles lignes ferroviaires alpines, protection des Alpes), le souverain a choisi de privilégier le transfert des marchandises de la route au rail. Il n’a fait que confirmer ce choix.
Après le sec rejet populaire il y a moins d’un an de l’initiative des locataires «pour des loyers loyaux», cette même majorité a cru pouvoir légiférer à sa guise. C’est-à-dire trop visiblement en faveur des propriétaires. Rejetant le projet du Conseil fédéral, ignorant la «solution romande» négociée entre milieux immobiliers et organisations de locataires, cette même majorité a irrité un peuple de locataires habituellement peu enclin à se faire des cadeaux.
Les objets soumis à la votation en mai prochain sont de la même cuvée. Refus d’introduire un embryon de retraite flexible dans le cadre de la 11ème révision de l’AVS. Refus de prendre en compte la situation financière de la Confédération et des cantons dans le paquet d’allégements fiscaux. En exprimant à nouveau son rejet de solutions déséquilibrées et bricolées, le souverain indiquera aux députés le chemin à suivre, celui de la concertation et des compromis.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/2592
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/2592 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.