Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

«Domaine Public»: un média politique suisse indépendant fête ses 50 ans

Une rétrospective et des nouveautés: dossier de presse complet diffusé à l’occasion de l’anniversaire de DP | PDF

Photo Ronel Reyes
Photo Ronel Reyes (licence CC)

Domaine Public est né à Lausanne il y a 50 ans, le 31 octobre 1963: sur quatre pages à la présentation moderne et sobre, c’est un journal de gauche, réformiste et indépendant publiant des analyses, commentaires et informations sur l’actualité suisse. L’impulsion en fut donnée par André Gavillet, qui deviendra conseiller d’Etat socialiste vaudois et écrit toujours dans DP.

Bimensuel, puis hebdomadaire depuis 1972, il a pris avec succès le virage du «tout numérique» il y a sept ans déjà, et publié cet été son 2000e numéro – car DP a choisi une voie originale:

  • C’est un site web, domainepublic.ch, dont tous les articles sont disponibles sur ordinateur comme sur tablette ou smartphone.
  • Mais DP reste un magazine (gratuit), paraissant le lundi. Une édition est spécialement mise en page, en trois colonnes, pour la lecture sur papier (fichier PDF à imprimer soi-même).

DP compte un noyau de 2’200 abonnements à son courriel hebdomadaire et s’appuie sur 500 donateurs et donatrices. Son conseil d’administration est présidé par Ruth Dreifuss, ancienne présidente de la Confédération –- qui collabora au journal dès le premier numéro.

A l’occasion de son anniversaire, DP se tourne vers l’avenir en valorisant sa mémoire:

  • L’intégralité de la collection du journal tel qu’il était imprimé et envoyé par la poste de 1963 à 2006 est maintenant en ligne: ces numéros peuvent être commodément feuilletés sur domainepublic.info et se prêtent évidemment à l’interrogation par un moteur de recherche. C’est une source précieuse pour la compréhension de l’histoire contemporaine de la Suisse.
  • Dans une série d’articles dont la parution commence le 14 octobre, DP revient sur les évolutions et les enjeux pour l’avenir des grands dossiers de la Suisse depuis 50 ans.
  • DP va financer une bourse de recherche universitaire sur l’évolution de la fiscalité suisse. Dirigée par Bernard Dafflon, professeur honoraire de l’Université de Fribourg, cette analyse fera l’objet d’une publication spéciale.
  • Au site Internet et à l’édition PDF à imprimer s’ajoute désormais une édition électronique pour la lecture du magazine sur liseuse (e-Reader) et autres applications destinées à la lecture d’eBooks. Les utilisateurs et utilisatrices d’Amazon Kindle pourront recevoir DP automatiquement à chaque parution.

Pourquoi ce journal

Au début des années 60, la Suisse est en plein développement. Restée à l’écart du conflit mondial, elle bénéficie d’un territoire et d’infrastructures intacts, d’une main-d’œuvre importante, de moyens financiers.

Par ailleurs, au vu du boom démographique des années d’après-guerre, les besoins du pays sont énormes (formation, santé, transports, construction, etc.).

De plus, la Suisse est aussi touchée, comme les pays voisins, par une libération des esprits, des mœurs – et, après un siècle et demi de pouvoir radical, le brassage des idées et la contestation des forces en place se développent.

Il s’agit de profiter de cet élan pour mettre sur pied un système d’assurances sociales pour tous (assurance-maladie, assurance-invalidité), pour promouvoir et inscrire dans la loi l’égalité hommes-femmes, pour assurer l’accès de chacune et chacun à toutes les formations, pour garantir les droits syndicaux et notamment la gestion de l’épargne des retraites, et pour mettre à jour les mécanismes des puissances d’argent.

Aux yeux des fondateurs et fondatrices de Domaine Public, il s’agit de profiter de cet élan pour affirmer des priorités, dénoncer des abus et clarifier le débat. La création de DP répond à ces préoccupations.

Economie, finances, fiscalité

La problématique financière de l’action publique est évidemment une préoccupation constante de DP. Elle a aussi évolué en 50 ans d’une manière qui n’est pas forcément aussi connue et prise en compte qu’elle le devrait: part de la fiscalité par rapport au revenu national, évolution des impôts directs et indirects, rapport entre les prestations payées par l’impôt et les taxes d’utilisation, rapports entre les trois niveaux de l’Etat (Confédération, cantons, communes)…

Pour proposer les bases d’une analyse solide, DP a décidé de saisir l’occasion de son anniversaire pour aller au-delà des hypothèses et constats partiels en finançant une bourse de recherche universitaire afin de faire le point. Bernard Dafflon, professeur honoraire à l’Université de Fribourg, a bien voulu accepter d’en prendre la direction pour élaborer avec DP le contenu du mandat, la forme de la bourse et son attribution. Cette recherche fera l’objet d’une publication.

Trois périodes

1963 – 1972: Le bimensuel (DP 1 à DP 167)
Les débuts et les principes fondateurs

Le premier numéro de Domaine Public est sorti le 31 octobre 1963. Quatre pages grand format, pas de publicité. Des articles non signés, mais en première page la liste alphabétique des personnes à l’origine de la création du journal et qui ont participé à la discussion et à la rédaction des articles. Il s’agit de Vaudois et de Genevois, d’intellectuels actifs dans différents domaines professionnels :
Gaston Cherpillod, Jean-Jacques Dreifuss, Ruth Dreifuss, Pierre Furter, André Gavillet (qui en sera le rédacteur responsable), Jean-Jacques Leu, Marx Lévy, Pierre Liniger, Jacques Morier-Genoud, Philippe Müller, Christian Ogay, Jeanne-Marie Perrenoud, C.-F- Pochon. La composition du groupe évoluera (on la retrouve en première page de chaque numéro),

Quant au programme, l’éditorial de cette première livraison le formule en trois mots, «imagination, description et extrémisme». Plus précisément :

  • volonté d’analyse et de mise à jour des mécanismes politiques, économiques, sociaux de la société de ce début des années 60;
  • travail de mise à jour des mécanismes de pouvoir et des hommes qui les tiennent dans la confidentialité;
  • insistance constante à réclamer la réalisation des projets et réformes nécessaires.

Dès les débuts du journal, certaines thématiques s’affirment et réapparaîtront régulièrement: les pouvoirs économiques en Suisse (les grandes entreprises et le Gotha de l’économie), la politique du logement et l’aménagement du territoire, la formation, la santé et les assurances sociales, les droits syndicaux, la culture.

Après une année de parution, DP compte plus de 1’200 abonnés. Son tirage est de 2’000 exemplaires.

1972 – 2006: L’hebdomadaire (DP 168 à DP 1715)

A l’arrêt de la parution du quotidien socialiste Le Peuple-La Sentinelle, DP en reprend le local et engage un rédacteur professionnel, Laurent Bonnard, qui tout à la fois écrit des articles et coordonne l’équipe bénévole – il le fera pendant 13 ans avant rejoindre la Radio romande (il est aujourd’hui retraité).

Cette fonction cruciale pour la production du journal a ensuite été assurée par les personnes suivantes (plusieurs d’entre elles ont effectué à DP leur formation professionnelle de journaliste RP):

  • 1985: Francine Crettaz (aujourd’hui consultante à Démarche, société coopérative, et chargée de cours à l’EPFL);
  • 1986: Marc-André Miserez (journaliste à Swissinfo);
  • 1987: Pierre Imhof (chef du projet Métamorphose de la Ville de Lausanne);
  • 1994: Valérie Bory (journaliste);
  • 1996: Claude Pahud (Editions Antipodes) et Géraldine Savary;
  • 1997: Géraldine Savary (députée socialiste vaudoise au Conseil des Etats);
  • 2002: Marco Danesi, jusqu’en mars 2007 (journaliste au quotidien Le Temps).

Le journal adopte une nouvelle mise en page et devient hebdomadaire. A partir du n° 832 (septembre 1989), le choix est fait de signer chaque article des initiales de son auteur (et de son nom complet pour les contributions occasionnelles).

Dès 1985, avec l’achat d’un Macintosh, est lancé le processus qui fera de DP l’un des premiers journaux romands intégralement composé et mis en page par la rédaction.

Depuis 2007: DP 1716 à… plus de 2000 à ce jour

Fin 2006, le poids des charges par rapport aux recettes et la confiance dans l’essor de l’Internet conduisent à décider de passer au «tout numérique» et à un nouveau modèle économique:

  • non plus un abonnement payant, mais des contributions financières volontaires versées par les lectrices et lecteurs les plus motivés;
  • plus de journal de taille fixe à produire, mais des articles publiés en tout temps sur le site et rassemblés chaque semaine dans un magazine, à imprimer pour celles et ceux qui le souhaitent.

L’évolution technologique a permis un retour aux sources tout en étant moins coûteux et plus rapide: plus de local, plus de personnel, l’équipe bénévole est un réseau qui se coordonne au moyen du courriel, d’un wiki et d’autres outils électroniques. A l’imprimerie des débuts a succédé le support de trois prestataires indépendants qui assurent la publication (François Brutsch), les fonctionnalités web et le design (Mirko Humbert), et la relecture des articles (Bernadette Peillot). Les séances hebdomadaires alternées à Lausanne et Genève ont fait place aux vidéo-conférences où que soient les participantes et participants.

DP a eu d’autant moins de mal à se couler dans le culture du «libre» (open source), des œuvres diffusées gratuitement sous licence Creative Commons et de la nouvelle économie sociale qu’il la préfigurait en somme depuis 1963.

De l’Association du journal libre à la SA

En 1963, les fondateurs et fondatrices de DP avaient créé l’Association du journal libre pour réaliser leur projet. Avec le développement considérable intervenu en 1972 lors le passage à l’hebdomadaire et de l’engagement d’un rédacteur ou d’une rédactrice, l’Association est devenue l’actionnaire majoritaire de la SA des éditions Domaine Public, dont le capital a ultérieurement été augmenté par souscription au gré des besoins. Le conseil d’administration de la SA est présidé par Ruth Dreifuss, ancienne présidente de la Confédération.

DP aujourd’hui

  • 200 à 250 articles par an publiés sur le site, dont la reproduction est encouragée et gratuite, qui peuvent être partagés sur les réseaux sociaux.
  • Ils paraissent dans une quarantaine de numéros de DP par an destinés à l’impression (fichier PDF dans une mise en page magazine) ou désormais aussi à la lecture sur écran (eBook format ePub ou Kindle).
  • Plus de 2’200 abonnements au courriel du lundi.
  • Une diffusion sur Twitter, Google+ et Facebook.
  • 350 actionnaires (qui n’attendent pas de dividende et n’en ont jamais touché!) et chaque année plus de 500 donatrices et donateurs qui offrent à DP les moyens de son indépendance et de son développement.

Site web, publication PDF, eBook

La première version du site de DP date avril 1999. C’est alors une vitrine pour l’abonnement, n’offrant chaque semaine qu’un article et le sommaire complet – mais aussi, en libre accès, tous les articles depuis le mois précédent en remontant à janvier 1998 (et un index des articles depuis depuis octobre 1987). S’y ajoute rapidement, dès 2000, une proposition d’abonnement électronique à prix réduit: l’envoi du fichier PDF du numéro préparé pour l’impression et l’envoi postal.

Dès 2007, les articles sont mis en ligne en tout temps sur le site, puis rassemblés dans un numéro mis à disposition sous forme de fichier PDF seulement. Les articles sont publiés sous licence Creative Commons encourageant leur rediffusion (en texte intégral et avec indication de la source comprenant le lien vers l’article).

La version actuelle du site date d’octobre 2012 est due au designer fribourgeois Mirko Humbert. Elle est particulièrement sobre, élégante et lisible, et s’adapte à tous les formats d’écran, de l’ordinateur au smartphone en passant par la tablette. Elles propose les fonctionnalités de navigation les plus complètes: chaque article est indexé par numéro, par mois, par année, par auteur et par rubrique. Et chaque article (qui peut être imprimé pour lui-même, envoyé par courriel ou partagé sur les réseaux sociaux par les lecteurs et lectrices) est par ailleurs annoncé aux destinataires d’un service de presse par mail, par le flux de syndication, sur un blog ainsi que sur Twitter, Google+ et Facebook.

Car la dématérialisation d’une publication pose évidemment un problème de visibilité. DP met l’accent sur un courriel hebdomadaire (newsletter gratuite) pour les relations avec les lecteurs et lectrices. A l’arrêt de la diffusion imprimée, le nombre d’abonnements payants était de quelque 1’800 adresses postales. Le courriel hebdomadaire a démarré en 2007 avec quelque 1’100 adresses, il en compte en 2013 2’200 (dont quelque 500 versent annuellement une contribution financière volontaire qui assure la pérennité financière de l’entreprise). Par ailleurs la périodicité magazine, sa concrétisation au travers d’un numéro en ligne, à imprimer (PDF) ou, désormais, à lire sur Kindle ou autre liseuse (eReader) ou application pour eBooks, est importante tant du point de vue rédactionnel que pour la fidélisation du lectoral.

Archives accessibles en fac-similé

Dès juin 2010, DP ouvre un site d’archives: domainepublic.info, la collection du journal du No 1 du 31 octobre 1963 au No 1325 du 18 décembre 1997, à feuilleter en ligne en fac-similé, après numérisation des quelque 9000 pages qu’elle représente par l’entreprise 4DigitalBooks à Ecublens, en utilisant l’outil MediaInfo qu’elle propose. La collection numérisée du journal est également disponible via le site RetroSeals des bibliothèques universitaires suisses, et sera prochainement également sur le Scriptorium des Archives cantonales vaudoises.

Les années 1998 à 2006 ont maintenant été ajoutées de sorte que le site d’archives contient la totalité des éditions du journal tel qu’il était imprimé et envoyé par la poste aux abonnés (les numéros des années suivantes étant, eux, sur le site domainepublic.ch).

Les numéros spéciaux

Occasionnellement, DP publie des numéros spéciaux ou hors série, consacrés à un thème particulier. Ils revêtent le plus souvent une forme différente du journal usuel.
Cette liste les présente exhaustivement, avec le lien vers le fichier PDF (souvent lourd, patience pour le téléchargement!), mais il est aussi possible de les feuilleter en ligne sur domainepublic.info:

  • Comité vaudois du 14 juin et Domaine Public (avec la collaboration des conseillers nationaux Gilles Petitpierre, Yvette Jaggi, Vital Darbellay) Le nouveau droit matrimonial, n° 761, février 1985, 36 pages
  • André Gavillet, François Brutsch, Jean-Daniel Delley, Yvette Jaggi, Wolf Linder, Marc-André Miserez Le Temps politique, n° 874, septembre 1987, 32 pages
  • Le Rapport Haefliger n° 943, mars 1989 , 8 pages (publication intégrale du Rapport d’enquête administrative de l’ancien juge fédéral Arthur Haefliger sur l’affaire Kopp)
  • Jean-Claude Favez, François Gross, Charles-F. Pochon, Ruth Dreifuss, Beat Kappeler, Serge Maret, Jean-François Aubert, Monique Jacot, Jean-Luc Seylaz, Marx Lévy, Yvette Jaggi, Franz Blankart, Wolf Linder Passions, n° 1183, septembre 1994, 54 pages (à l’occasion du 70e anniversaire d’André Gavillet)
  • Gérard Escher, avec la collaboration de Jean-Daniel Delley, André Gavillet, Claude Pahud, Géraldine Savary Le génie génétique, n° 1339-1340, avril 1998, 36 pages

Le prochain numéro spécial rassemblera la série d’articles publiés à partir du 14 octobre 2013 (DP 2010)  sous le titre L’avenir depuis 50 ans avec DP.
__________

(*) Et non Pierre-Alain (erreur corrigée le 14.05.2014 à 17h30).

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/24386
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/24386 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP