Mode lecture icon print Imprimer

«Grounding 2026»

Initiative Minder: economiesuisse renonce à diffuser ce qu’elle a commandé

La très brève histoire de Grounding 2026 vaut d’être racontée en quelques mots.

Au départ, il s’agit d’une commande passée par economiesuisse au cinéaste Michael Steiner pour illustrer les conséquences terriblement négatives de l’acceptation de l’initiative Minder «contre les rémunérations abusives». Film ou clip, le projet, selon les intentions initiales des concepteurs, devait être diffusé dans les derniers jours de la campagne sur Internet de manière à toucher surtout les personnes de moins de 35 ans.

Michael Steiner a conçu son projet sous la forme d’images-chocs qui devaient sans fioritures décrire une Suisse aux abois, car ses entreprises, depuis l’acceptation de l’initiative Minder, ont périclité. Le pays est devenu très pauvre, partiellement en ruines. Il compte des cohortes de Suisses qui n’ont désormais qu’un rêve: émigrer dans des pays… qui n’ont pas forcément envie de les accueillir.

Le film est, selon des personnes qui l’ont vu, très bien fait et répond en tous points à la commande, rapporte le Tages-Anzeiger du 14 février. Peut-être en réalité le film répond-il trop bien à la description d’un pays parti à vau-l’eau, avec des images tellement coups de poing qu’elles auraient pu provoquer un effet inverse à celui recherché. Car toutes réflexions faites et larges consultations effectuées, economiesuisse a décidé de passer en pertes et profits le budget de 200’000 francs alloué pour la réalisation du film de Michael Steiner, et donc de ne pas le diffuser.

Mais de nos jours, avec Internet et les réseaux sociaux, plus rien ne reste longtemps confidentiel. Le syndicat Unia a eu accès au film et a repris quelques-unes de ses images pour évidemment en détourner le sens.

Et, en cas de doute quant à ce qu’il faut penser de l’initiative Minder, les 72 millions de francs d’«indemnité de départ» accordée par Novartis à Daniel Vasella finiront peut-être par convaincre les plus sceptiques.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/22747
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/22747 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

  • Je n’ai pas vu le film, mais vu le story-board. A partir de là, je doute fortement (doux euphémisme) que M. Steiner ait pu finaliser ce projet avec 200’000.-, même en utilisant des bénévoles ! Ce montant couvre à peine les frais de pré-production, location du matériel et des compétences nécessaires au tournage… Cela dit, venant d’une institution telle qu’EconomieSuisse, une telle propagande est pour le moins inquiétante, diffusée ou non. 

1 Rétrolien

  1. […] propos du film : “Grounding 2026″ (J.-P. Ghelfi, sur Domaine […]

    Cité par Martin Grandjean » Actualités, Humanités, Société » “Grounding 2026″ l’intolérable film de propagande d’Economiesuisse - 25 février 2013 à 17 h 26 min

Les commentaires sont fermés.