Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Gaston Cherpillod, l’insurgent

Un hommage à celui qui fut, aussi, un collaborateur de DP

Dès son lancement, Domaine Public fut signé collectivement. Donc le premier numéro, dans la colonne de gauche, classe alphabétiquement les rédacteurs. En haut de liste, Gaston Cherpillod.

Cherpillod ne correspondait pas au portrait convenu de l’intellectuel suisse-romand. Cette différence, on la ressentait au premier contact, physiquement. Une tête forte et anguleuse, cheveux courts, lèvres minces, comme un dur, ce qui ne lui déplaisait pas, mais souvent un voile de tristesse corrigeait l’image. Tête forte et forte tête.

Il avait déjà fait l’expérience des limites de la démocratie locale balisée par le parti radical et le POP (parti communiste). Licencié en lettres, il enseignait, et comme citoyen il militait. Jusqu’au jour où la hiérarchie du Département de l’instruction publique lui signifia l’incompatibilité de ces  activités. Berufsverbot. Il faudra un jour ouvrir le livre noir de l’intolérance radicale. Elu conseiller communal, il avait appris à discuter les affaires locales. Mais au-delà de cette démocratie du quartier, il y avait les grands choix idéologiques. L’impérialisme soviétique maintenait, à quel prix, sa mainmise sur les pays de l’est. Aucune contorsion intellectuelle ne pouvait se justifier. Cherpillod prit congé du parti communiste.

Cette double expérience ne l’avait pas converti à une sagesse du juste milieu. Il jugeait toujours la sociale-démocratie comme un capitalisme aménagé, empruntant aux dames patronesses sa justice distributive. Mais DP était, en tant que journal, indépendant. Il embarqua.

Son premier article fut un pari réussi. Utilisant une méthode d’analyse littéraire qui n’était pas dans sa manière, il analysa avec précision les mots-clé des la propagande des partis pour les élections nationales et comptabilisa les occurrences. Le résultat du parti socialiste révèle que le mot-clé de sa propagande était «santé». PS, parti santé: aucun commentaire idéologique n’était nécessaire.

Cherpillod était marqué par sa condition sociale: celle de son père, ouvrier souvent au chômage, sa mère servante de ferme. Son cadre de vie était Lucens, que Cherpillod définit sobrement, si l’on peut dire: «1’200 habitants et 10 bistrots». La principale activité était la fabrication de pierres, rubis taillés, dont l’industrie horlogère passait commande. Jacqueline Veuve, dans le documentaire consacré à son grand-père, a révélé l’ambiance de cette bourgade ouvrière, dont Cherpillod ne parle pas en termes de lutte des classes. Dans cet univers si restreint, le patron cohabite de force avec ses ouvriers. D’ailleurs, la bourgeoisie broyarde est concentrée à Moudon, où naquit la même année que Cherpillod Philippe Jaccottet, autre destin.

Mais la communauté locale avait ses limites à l’épreuve du chômage. Cherpillod a décrit, dans Le Chêne brûlé, le goût amer comme une humiliation de la soupe populaire et de l’assistance de proximité.

Cherpillod ne peut être défini par un adjectif usuel: contestataire, révolté, libertaire. Il a forgé lui-même un mot qui convient: insurgent (voir le recueil de poèmes L’Insurgent, Editions du Scorpion, 1962). Aux vérités inébranlables de la littérature et de la culture, il oppose un jugement ou un étonnement qui déconcerte. A propos des lectures du gymnase:  «Nous traduisions les Géorgiques: ça m’énervait, ce traité d’agronomie rédigé par un propriétaire foncier qui poétisait sur le dos de ses esclaves. Les nourissait-il mieux, les Spartakistes résignés, que le croquant riche mon père?» (Le Chêne brûlé, L’Aire, Coopérative Rencontre, 1969).

L’insurgent se permet de même de juger stéréotypé le paysan vu par Ramuz. Certains crièrent au lèse-majesté. Il n’a pas, autre inconvenance, pris le chemin de Carrouge. Gustave Roud était pourtant à portée de marche à pied.

Dans Domaine Public, Cherpillod a choisi de s’exprimer sur les créateurs contemporains : Jaccottet, Chappaz, Starobinski. Nous publions en annexe un article de Cherpillod sur des marches anti-atomiques. DP, en les commentant, avait souligné la religiosité larvée de ces pélerinages. Cherpillod trouvait cette interprétation réductrice. Il compléta (DP n° 12, 7 mai 1964).

Le paradoxe de Cherpillod est d’avoir sans conteste trouvé sa place dans la littérature romande. Il en est un classique sans avoir connu un succès transfrontalier. Peut-être a-t-il souffert de ce décalage. Mais la littérature n’est pas une carrière internationale. Et Cherpillod était aussi amateur de pêche, philosophe tendance Epicure. Il demeure l’insurgent vaudois.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/21721
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/21721 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP