Mode lecture icon print Imprimer

L’amateur aujourd’hui, une nouvelle figure de la société démocratique?

Réalités et limites de la transformation du pouvoir lié à la connaissance sur le web

Il est de bon ton de souligner que le web, tout comme les médias du reste, permet aujourd’hui à chacun d’y jouer les stars ou de s’arroger un statut d’expert qu’il n’a pas, brouillant ainsi les limites entre ce qui est de qualité et ce qui ne l’est pas, entre ce qui est digne de foi et ce qui ne l’est pas.

S’en tenir à ces généralités occulte une réalité bien plus intéressante, soit l’émergence d’une nouvelle figure de l’amateur, qui se construit précisément à la limite des frontières habituelles, à la fois professionnel-amateur, expert autodidacte, citoyen-acteur, créateur à part entière. Dans un essai passionnant, Le Sacre de l’Amateur, Patrice Flichy, professeur de sociologie à Paris et grand spécialiste d’Internet et des techniques de l’information, directeur aussi de la revue Réseaux, cerne avec beaucoup de finesse et de pertinence les contours de ces nouveaux territoires.

Car en réalité, grâce aux instruments fournis par l’informatique et le web participatif, les nouveaux amateurs acquièrent réellement des savoirs et des savoir-faire leur permettant de rivaliser avec les experts. Si les médecins maudissent les sites de vulgarisation médicale comme Doctissimo, les ornithologues, au contraire, s’appuient sur les amateurs-experts pour enrichir leur base de données: le projet eBird, lancé par le laboratoire d’ornithologie de l’Université de Cornell, rassemble les travaux d’observation des professionnels et des amateurs et met à disposition gratuitement sa base de données.

Dès lors, ces pratiques, qu’on le veuille ou non, bouleversent très en profondeur la manière de produire de la connaissance (notamment dans le monde académique), la manière de diffuser de l’information, de créer des œuvres et de militer. En trois chapitres, Flichy explore les trois domaines où excellent ces nouveaux amateurs: les arts, la chose publique et la connaissance.

A la lecture de ce court essai stimulant, on en vient à s’interroger sur nos propres pratiques par rapport à nos champs de compétences, car le monde bouge toujours plus vite que l’on croit. Dans quelle mesure notre légitimité dans le domaine intellectuel ou professionnel doit-elle être repensée dans ce nouveau champ de forces et de créativité? Comment la formation académique, professionnelle, est-elle touchée par ce contexte? Quelle est la nature des résistances que cela soulève en nous? etc.

Bien sûr, le rôle de Patrice Flichy n’est pas de prendre position ou de débattre mais bien de cerner et d’expliquer la montée en puissance des amateurs. Toutefois, cette évolution va bien, dit-il, dans le sens d’un renforcement d’une société plus démocratique, car l’amateur n’est plus aujourd’hui un intrus ou un succédané de l’expert, mais un véritable acteur. Une société plus démocratique, dit Patrice Flichy, «c’est une société où l’on considère que chaque individu possède une ou des parcelles de compétence, et que ces éléments peuvent être associés à travers des dispositifs coopératifs».

Les réflexions de Flichy font surgir l’ambiguïté dans laquelle nous sommes actuellement. D’un côté, ces changements ont réellement lieu et renforcent indéniablement la démocratie de nos sociétés. D’un autre côté, rien n’indique que ces sociétés soient disposées à le reconnaître et à en faire un véritable enjeu démocratique. Quoi qu’il en soit, cette étude sociologique permet de circonscrire ces nouveaux enjeux sociétaux et d’en accueillir la nouveauté sans y opposer des «arguments d’autorité» qui n’auront bientôt plus cours peut-être. Le spécialiste est invité à changer de position et de ton; il lui faut désormais«expliquer, dialoguer, convaincre, tenir compte des objections de ses interlocuteurs».

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/17578
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/17578 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.