Mode lecture icon print Imprimer

Livres : Souffrances et écritures

icone auteur icone calendrier 7 janvier 2005 icone PDF DP 

Thématiques

Le livre de Claude-Inga Barbey, un peu hybride, nous offre quatre nouvelles et plusieurs textes brefs qui ont été diffusés à la radio sous forme de lettres d’une auditrice à Patrick Lapp (partenaire au théâtre de l’auteur). Dans ces Ephémérides, comme dans la première nouvelle Portrait de Madame Mélo qui donne son titre à l’ouvrage, on retrouve ce que l’on aime chez Claude-Inga-Barbey : une ironie, une distance qui rend supportable la difficulté à vivre la banalité et la violence du quotidien. Elle ose donner de l’importance à tous ces détails qui font nos vies et dont pourtant on ne parle pas.
Ainsi, Madame Mélo nous décrit sur le même ton et avec la même économie de moyens, son désir d’être vue avec les yeux de l’amour, la robe de chambre de sa mère et la mort de cette dernière. C’est drôle et sombre à la fois, c’est souvent cru mais plein de tendresse.
Le style un peu monocorde des autres nouvelles paraît plus appliqué. Le petit miracle littéraire n’a pas lieu. On est juste assombri à la lecture de ces textes qui, chacun à leur manière, nous disent la difficulté d’être aimé et surtout de s’aimer soi-même.
Le texte de Sandra Modiano est le journal intime d’une femme quittée par son mari. De cette rupture, nous ne saurons presque rien. Il veut partir. Elle lui fait ses valises. Il a dit «je décide de mettre fin à notre histoire». On ne comprend que la douleur et la volonté de survivre. Seuls, des infimes détails : le contenu d’un tiroir, un drap housse à une place, le sac à dos des enfants prévu pour le week-end chez leur père, nous suggèrent la perte mais aussi le quotidien qui, peu à peu, prend une nouvelle forme. Le texte est éclaté en fragments brefs qui disent la vie soudain mise en pièces. Année zéro, le titre de la première partie nous annonce que désormais, rien ne sera jamais plus comme avant, c’est une nouvelle ère qui commence et pendant longtemps, chaque nouvel événement sera vécu à la lumière du passé. Le livre devient la matérialisation d’une reconstruction. L’écriture est là pour mettre à distance une tristesse infinie. On est touché par la pudeur et la vérité qui en émanent.
Et puis, il y a les textes magnifiques de Miruna Coca – Cozma qui ont d’abord été écrits pour la radio mais qui pourtant, sont formidablement poétiques. A travers ses métaphores, elle nous entraîne de «station» en «station» dans ses réflexions sur l’amour et la passion. Elle accueille dans un même élan de vie la fusion et la solitude, la folie et l’ennui, l’image idéalisée de l’autre et le quotidien. Pour elle, la souffrance n’est pas seulement là quand on manque d’amour, elle est l’amour même. D’ailleurs elle dit : «Nous sommes de véritables écorchés-vifs, nous vivons l’amour comme une douce punition comme une blessure en éveil permanent».

Les éditions d’autre part sont dirigées par Pascal Rebetez qui les a créées en 1997. Elles sont consacrées prioritairement à la poésie des montagnes, mais aussi à la photographie et depuis peu, aux récits.

Claude-Inga Barbey, Le portrait de Madame Mélo et autres nouvelles.

Sandra Modiano, Un baby-foot pour la fine de l’année, chronique d’une rupture.

Miruna Coca-Cozma, Ma gare à moi, Chroniques entendues.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/1237
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/1237 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.