Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

La culture est plus qu’une cerise sur le gâteau

Ecoutons la petite musique de Heinz Holliger

Les plans de relance adoptés ou exigés pour faire face à la crise économique font d’abord dans les infrastructures et les économies d’énergie. Le Vert vaudois Luc Recordon a tenté sans succès d’élargir la perspective en demandant un soutien ciblé à la culture, un secteur qui représente 4% du PIB et qui emploie plus de 100’000 personnes.

Ce refus d’entrée en matière de la part du Conseil des Etats et du Conseil fédéral illustre le peu d’intérêt du monde politique pour la création artistique, considérée comme un luxe par celles et ceux qui ne jurent que par la progression de l’indice boursier et de la croissance économique.

Dans une interview au supplément culturel de la Neue Zürcher Zeitung ( 16.05.2009) à l’occasion de son 70ème anniversaire, le hautboïste, compositeur et chef d’orchestre Heinz Holliger constate la même indifférence à l’égard de la musique. Pour Holliger, la musique – l’un des sept arts libéraux de l’Antiquité – est aussi importante que la philosophie ou les mathématiques. Elle constitue un vecteur d’expression beaucoup plus fort que tous les autres moyens de communication à notre disposition. Mais les politiques manifestent une inculture crasse en matière musicale.

Et si la cacade financière et économique actuelle n’était que la conséquence de ce désintérêt pour la culture des prétendus spécialistes qui mènent le monde? Holliger semble en être convaincu. Les seuls survivants, prédit-il, seront peut-être ces généralistes dont on croit pouvoir aujourd’hui se passer.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/10122
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/10122 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Discussion

  • D’accord sur la défense de la culture face aux « valeurs » financières et économiques. Il faudrait cependant préciser ce qu’on entend par culture. Cette dernière ne se résume pas à la « création artistique » (cf. le deuxième paragraphe) et même cette cération artistique ne fait pas nécessairement partie de la culture. Je définirais la culture comme l’ensemble des moyens qu’une société offre à ses membres pour les aider à vivre, à vivre mieux, à résoudre les problèmes qui leur sont posés par l’avenir qu’ils ont à construire.

Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP