Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Valdo-genevois

Un protocole habile relance la collaboration Vaud – Genève. Reste à prolonger l’essai, sans raviver la fusionnite

Le protocole d’accord, signé le 3 avril, par les présidents de Genève et de Vaud, David Hiler et Pascal Broulis, est, disons-le simplement, une bonne chose. Pour le rendre possible, il a fallu le désembourber de la question fiscale. On sait que les pendulaires qui travaillent à Genève et résident sur Vaud paient l’impôt au lieu de domicile. Ce que les responsables des finances genevoises n’ont jamais admis, notamment Mme Calmy-Rey qui, avec son sens de la diplomatie, avait d’autorité imposé des cadres travaillant à Genève, obligeant le Tribunal fédéral à lui donner une leçon particulière sur la pratique suisse. Evacuer la question fiscale était donc un préalable. David Hiler l’a compris, ouvrant le champ de la négociation.

Concernant la desserte ferroviaire Lausanne – Genève et la troisième voie, les deux cantons ne se contentent pas d’annoncer qu’ils se constituent en groupe de pression sur le pouvoir central. Ils se disent prêts à payer d’avance. En «achetant», ils font passer l’objectif du désir au réel. Peu importe qu’ils se contentent de prêter à un prétendu emprunteur qui n’a rien demandé. En mettant 300 millions sur la table, ils peuvent parler concret et détaillé: 4e voie Lausanne – Renens, croisement à Mies et à Chambésy, 3e voie à définir entre Renens et Allaman.

On ne retrouve pas ce réalisme dans les projets routiers: le contournement de Morges n’est qu’une intention, quant à la traversée du lac à Genève l’appui des Vaudois est d’autant plus facile que Genève n’a, que l’on sache, rien décidé!

Le protocole innove, par le préfinancement, sur la manière de faire bouger l’autorité centrale, même réticente. Mais il innove aussi par l’ouverture du capital de Palexpo. Les Vaudois entreront pour dix millions, reconnaissant son intérêt régional. La question se posera peut-être un jour pour Cointrin. La réponse sera la même.

En termes géométriques

Cette collaboration plus étroite, où le politique suit ce que l’économie et la démographie ont dicté, ne doit pas raviver la fusionnite. La vocation des deux cantons est et reste divergente. Genève est une cité qui se développe par cercles concentriques. La région valdo-franco-genevoise en est la traduction, dont la consolidation exigera des investissements lourds à la limite de la capacité financière de Genève. Vaud est un pays multipôle, lémanique, jurassien, broyard, préalpin, chablaisien. Sa collaboration plus étroite avec Genève a dès lors un double sens: renforcer le poids national, européen, international de la métropole lémanique et l’équilibrer pour lui donner une profondeur plus large que celle du ruban des rives du Léman.

Ces deux géométries, cercle et pôles, peuvent entraîner aussi des conflits d’intérêts. Sortir la radio romande de Lausanne pour la concentrer à Genève serait par exemple une erreur si l’on croit au rôle carrefour de Vaud.

Prolongements théoriques et institutionnels

Le protocole n’est donc qu’un début réussi et habile. Il sera nécessaire de le prolonger dans deux directions. Les débats parlementaires ratifiant les décisions du protocole en seront peut-être l’occasion.

D’une part, théoriser les choix; selon notre conviction ceux de la cité et ceux du canton. Et aussi les mettre en rapport avec les exigences de la collaboration régionale définies par la RPT (répartition des tâches entre la Confédération et les cantons).

D’autre part, institutionnaliser la collaboration entre les deux cantons, créer un accord-cadre qui en règle les modalités (voir le numéro spécial de DP, n° 1386, sur la collaboration intercantonale).

Le sujet est d’une double actualité, pratique – le protocole – et théorique – les travaux de la Constituante genevoise.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/10111
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/10111 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP