Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Point de vue: La banque, le banquier et les architectes

Monsieur Alain Bruno Lévy, président de la Fondation de valorisation des actifs de la Banque cantonale de Genève (BCGe), était récemment l’invité des enseignants et étudiants de la deuxième session du cours post-grade en expertise immobilière, organisée par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, en partenariat avec les Universités de Fribourg et Genève.
LÔorateur s’est notamment livré à un inventaire à la Prévert des biens immobiliers restés sur les bras de la BCGe et pour lesquels la Fondation cherche preneur :
¥ Environ 1400 objets, dont 800 immeubles, représentant des prêts d’un montant total de 5,070 milliards de francs.
¥ Une valeur actuelle de ce parc estimée à environ 50% de la valeur des prêts, soit un trou de 2,535 milliards de francs.
¥ Les avances nécessaires de l’Etat pour le fonctionnement de la Fondation. Il faut dépenser de l’argent pour diminuer les pertes.
¥ Les gros dossiers, comme celui de Sécheron. Il s’agit de financer aussi la décontamination du terrain avant de pouvoir le vendre.
¥ La reprise du marché immobilier genevois. Elle ne sera pas aussi forte qu’annoncée. Les ventes de la Fondation se dérouleront donc de manière échelonnée.
Mais il y a un sujet que personne n’évoque, celui de la qualité des expertises d’origine, qui ont servi de bases aux prêts consentis par la BCGe.
On savait les banquiers de cette époque peu regardants; mais il faut préciser que la plupart de ces expertises ont été réalisées par des architectes. Elles ont été presque toujours calculées à la hausse : valeur intrinsèque (ou valeur réelle) toujours surévaluée, estimation bricolée de la valeur du terrain, valeur de rendement régulièrement calculée sur la base d’un revenu locatif futur, donc aléatoire.
Venant après des déboires dans le domaine de la construction Ð le nombre de contentieux concernant des ouvrages a augmenté considérablement Ð, ces incompétences et cette attitude complaisante dans le domaine économique ont largement contribué à la dépréciation de l’image de la profession d’architecte. Cette dépréciation, certes relative Ð tous ne sont pas atteints heureusement Ð, a grandement facilité l’apparition de groupes qui veulent sortir du marasme, tels le Conseil suisse des experts architectes (CSEA), l’Association suisse des économistes de la construction (AEC) ; et surtout, elle a, dans un registre plus menaçant, ouvert la voie au développement des entreprises générales qui profitent largement de la situation, sans vraiment apporter de solution.
Faut-il vraiment, pour mener aujourd’hui un projet d’architecture, la conjugaison de trois (sous-) professions, le concepteur, le constructeur et l’économiste ? Sans doute non !
Mais la recomposition, sur de nouvelles bases, d’un métier tel que celui d’architecte prend du temps. Les organisations professionnelles, longtemps désorganisées et désorientées par la crise de la construction, prennent lentement conscience de cette nécessaire refondation. Quant aux institutions de formation, la plupart se sont déjà réorientées dans ce sens et ne demandent qu’à continuer. Le cours post-grade dont il est question au début de cet article en est un exemple.
Daniel Marco

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6683 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6683
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP