Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

UDC: un nouveau costume?

Plutôt que de spéculer sur la succession de Samuel Schmid, on pourrait se demander quelles sont les conditions à remplir avant un éventuel retour de l’UDC à l’exécutif

Le 12 décembre 2007 fut une défaite cinglante pour un parti qui, telle la grenouille, avait pris le pli de se voir plus grosse que le bœuf. Puis vint le temps de l’entrée dans l’opposition, ce nouveau concept UDC qui a aussitôt débouché sur une fessée mémorable en votation populaire le 1er juin dernier. On s’étripe aux Grisons et à Berne, on exclut à l’envi, on ne compte plus les matelots quittant le navire, on fait mine de ressortir les vieux capitaines: le psychodrame né de l’éviction de Christoph Blocher n’a pas fini de faire des vagues.

Un constat s’impose: l’UDC blochérienne a démontré son inaptitude à faire partie d’un gouvernement fédéral consensuel. En outre, l’UDC a été récemment sanctionnée par le souverain à l’occasion du vote sur les naturalisations par les urnes. On peut admettre que le corps électoral, à cette occasion, a entre autres considéré que, dans sa forme et dans ses dispositions actuelles, un tel parti n’avait pas sa place au Conseil fédéral, politiquement parlant. En effet, le parti s’étant de lui-même exclu du gouvernement en annonçant son entrée dans l’opposition (ou n’était-ce qu’une pseudo justification a posteriori?), toute votation allant dans un sens contraire à ses recommandations, et pire encore sur sa propre initiative, prend une dimension de vote de défiance générale, une sorte de motion de censure populaire voulue précisément par la nouvelle posture adoptée par l’UDC. Les stratèges zurichois n’avaient pas prévu un seul instant cette réaction populaire, et les tensions internes et autres valses-hésitations qui marquent l’après 1er juin, succédant au 12 décembre, n’en sont que les reflets visibles à l’œil nu.

On peut cependant douter que le nouveau Bürgerliche Partei Schweiz (BPS) prenne réellement sa place, promis plus vraisemblablement, à terme, à une fusion avec les radicaux. La marginalisation de l’UDC n’est pas une fatalité.

Etrange destin que celui d’un parti issu en 1971 de la réunion de trois formations dont l’une ou l’autre a eu sans discontinuer un représentant au gouvernement fédéral depuis 1929: le parti des paysans, artisans et bourgeois (PAB, PAI dans le canton de Vaud) et les partis démocrates des cantons de Glaris et des Grisons. Qui doit claironner son passage dans l’opposition, faute de meilleur argument à servir à ses adhérents dépités.

Or précisément, ces adhérents et ces électeurs constituent, qu’on le veuille ou non, une part importante de l’électorat de ce pays. Une part qui souhaite participer aux décisions prises à Berne. Le chemin de la rédemption pour l’UDC, celui du retour aux affaires, passe par différentes étapes et par un aggiornamento profond.

Parmi les éléments de clarification nécessaires, qui sont autant de conditions à poser par les partis gouvernementaux eux-mêmes à un retour de l’UDC à leurs côtés, figure notamment l’exigence d’une prise de position limpide, définitive et authentique en faveur de la voie bilatérale choisie pour l’instant par la Suisse dans son rapport à l’Europe. Egalement à l’ordre du jour, un retour à certaines vérités de souches rurales qui faisaient le succès et la longévité du PAB, un savant dosage de bon sens, de pragmatisme et d’esprit d’équipe. Et, bien que l’on n’ait pas franchement vocation à suggérer à l’UDC les directions qu’elle devrait prendre, les partis gouvernementaux seraient bien inspirés de contraindre la formation dissidente à réfléchir au concept de respect de l’autre et à sa mise en pratique. L’anathème est facile à lancer. Il est beaucoup plus difficile de maintenir un équilibre entre l’exercice effectif du pouvoir et les aspirations parfois excessives d’une base remuante.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9904
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9904 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP