Mode lecture icon print Imprimer

Le désert, un puits d’électricité

On est passé de l’idée à la réalisation

icone auteur icone calendrier 19 novembre 2007 icone PDF DP 

Thématiques

L’idée paraissait intéressante, mais chimérique (DP 1716). Aujourd’hui elle prend forme. Le gouvernement allemand, séduit, a commandé une étude de faisabilité au Centre aéronautique et spatial de la République fédérale qui conclut à la faisabilité de ce type de production d’électricité (Le Monde, 17.11.07  ).

Rappel:des miroirs concentrent la lumière solaire qui échauffe de la vapeur d’eau, laquelle entraîne des turbines. Quand on sait que les déserts chauds couvrent le quart des terres émergées de la planète, il y a suffisamment de place pour couvrir un multiple des besoins de l’humanité, sans sacrifier des terres productives. Par ailleurs le coût de production, qui se situe actuellement entre 0,14 et 0,18 euro, pourrait baisser à 0,08-0,12 euro lorsque la capacité augmentera.

Déjà le Maroc, l’Algérie et l’Egypte ont signalé leur intérêt. Mieux même, l’Algérie a démarré la construction d’une centrale encore modeste (30MW) et projette une ligne à haute tension jusqu’à Aix-la-Chapelle. Avec un zeste d’optimisme, on peut imaginer que la Libye et le Maroc renonceront à la quincaillerie nucléaire que cherche à leur refiler la France.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9691
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9691 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

  • 1
    Olivier Aubert says:

    L’idée est à première vue excellente. Mais de telles installations ne seraient-elles pas, plus encore que les oléoducs, vulnérables au sabotage?

  • 2
    Giorgio Zürcher says:

    Ceci est merveilleux et nous donne des grands espoirs. L’Afrique pourrait finalment affronter serieusent son problème energétique face à l’explosion démographique qui la ménace.

    Cela dit ce ne signifie pas encore que l’Europe pourrait renoncer à l’energie nucléaire (sans augmenter la production de CO2)
    C’est connu que l’electricité est un bien dont le transport sur les longues distances est très couteux…

Les commentaires sont fermés.