Mode lecture icon print Imprimer

Genève ferroviaire : La boucle est bouclée

icone auteur icone calendrier 6 octobre 2006 icone PDF DP 

Thématiques

A
Flims, le Conseil national a donné son aval, à une très large majorité,
à un fonds d’infrastructure de 20,8 milliards de francs à investir
pendant vingt ans et destinés à financer des mesures de désengorgement
des trafics routier et ferroviaire dans toute la Suisse. Six milliards
sont affectés aux infrastructures de transports publics et privés dont
fait partie la ligne Cornavin – Eaux Vives – Annemasse dite ligne CEVA.
Après cent cinquante ans de projets et de contreprojets, d’expertises
et de contre-expertises, de débats, de propositions et d’oppositions,
Genève va sans doute résoudre l’un de ses principaux problèmes
d’aménagement du territoire : la création d’un réseau ferroviaire
régional et sa connexion avec des réseaux nationaux et internationaux.
Il s’agit de réaliser un projet qui reprend une proposition contenue
dans une convention signée en 1912, soixante ans après que la question
du rail se soit posée dans la cuvette du bout du Lac Léman ; convention
dans laquelle la Confédération, les CFF et l’Etat de Genève
s’engageaient à boucler la boucle entre les gares de Genève-Cornavin et
d’Annemasse en France.
Genève – la métropole, pas la commune – compte 750 000 habitants. Elle
se développe entre Jura et Salève, Lac Léman et montagne du Vuache, non
seulement sur le territoire du canton éponyme, mais aussi sur celui de
nombreuses communes du district de Nyon (VD) et des départements de
l’Ain et de la Haute Savoie. Le sous-équipement ferroviaire de cette
région urbaine soumet les déplacements, notamment les déplacements
quotidiens entre habitat et travail, aux aléas de la motorisation
automobile individuelle, toujours en augmentation : saturation
quotidienne du réseau routier du matin au soir, accidents, explosion du
coût des carburants, etc. Cette médiocre qualité de la vie quotidienne
en ville s’accompagne de pollutions atmosphériques et sonores,
insalubres et malsaines. Les investissements acceptés par le Conseil
national vont permettre d’améliorer sensiblement cette situation.
Par ailleurs, la réalisation de ce projet est très importante pour les
frontaliers, à propos desquels se développe jusque dans les rangs des
syndicats et de la gauche que l’on appelle extrême, des positions
sociales nationalistes et xénophobes. Il n’y a pas de frontaliers, il
n’y a que des habitants d’une même grande ville.
C’est aussi un revers historique pour ce qu’on peut appeler, avec
Aragon, Les beaux quartiers. Depuis l’avènement de l’industrialisation
de la Suisse, il y a toujours dans la cité de Calvin, un camp, héritier
de l’Ancien Régime, qui s’oppose à l’industrie et au chemin de fer, et
veut éloigner lignes et gares du centre urbain. Un camp pour une grande
part responsable du retard genevois en matière ferroviaire.
A relever enfin que trois nouvelles gares de la ligne seront
construites selon des dessins de l’architecte Jean
Nouvel.   
dm


DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/9253
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/9253 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.