Mode lecture icon print Imprimer

Edito: Le salut viendra des énergies renouvelables

icone auteur icone calendrier 13 janvier 2006 icone PDF DP 

Thématiques

Le
récent bras de fer entre la Russie et l’Ukraine n’inquiète pas
seulement Bruxelles. La Suisse aussi importe 40% de son gaz de Sibérie,
directement ou par l’intermédiaire de l’Allemagne. Et tout comme le
pétrole, cette énergie fossile n’est pas disponible en quantité
illimitée. Son prix va donc augmenter. Ce nouveau rappel de la
fragilité de notre approvisionnement énergétique – ces deux agents
fossiles couvrent plus de 70% de notre consommation finale – va-t-il
enfin provoquer le sursaut libérateur ?
On sait les électriciens à l’affût. Déjà ils évoquent de nouvelles
centrales nucléaires. Mais cette solution implique un long délai de
réalisation et se heurtera à coup sûr à la méfiance populaire. Quant au
projet d’une centrale à gaz pour combler le déficit électrique
prévisible, elle ne réduirait pas notre dépendance.
Restent à disposition deux leviers complémentaires, la promotion
massive des énergies renouvelables et les économies. Les techniques
sont disponibles, les instruments d’incitation efficaces sont connus ;
ne manque que la volonté politique.
En effet, la Suisse fait pâle figure en comparaison européenne. Ses
entreprises spécialisées et ses banques contribuent au développement
des énergies renouvelables surtout à l’étranger. De nombreux pays
européens comme l’Autriche, le Danemark, les Pays-Bas et l’Allemagne
font déjà beaucoup mieux que nous. Et l’Autriche veut produire 78% de
son électricité à partir des énergies renouvelables en 2010,
c’est-à-dire demain.
La clé de ce succès ? Garantir aux producteurs d’énergies renouvelables
un prix qui couvre leurs coûts durant une période de dix à vingt ans
(cf. Energies renouvelables : La rétribution d’injection couvrant les coûts , Nordmann Roger ( rn ), DP n°1656, du 02 Septembre 2005). Ce qui permet d’amortir les investissements
nécessaires à ce type de production. Là où ce modèle a été introduit,
il a suscité une forte croissance de la production, contribuant par là
même à abaisser le prix des équipements.
C’est à ce prix seulement que les énergies renouvelables se
développeront rapidement en Suisse. A condition que soit surmontée la
résistance des électriciens helvétiques qui craignent comme la peste la
décentralisation de la production qu’implique la promotion des énergies
renouvelables. A suivre donc dans le cadre de la révision en cours de
la loi sur l’énergie et de l’adoption de la nouvelle loi sur
l’approvisionnement en électricité.  
Complétez votre information  :

Suisse (Site de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) )

Autriche (ONG pour une utilisation responsable de l’énergie )

France (Observatoire des énergies renouvelables )

Allemagne (Site d’information sur les énergies renouvelables )

Union européenne (Dossier consacré à l’énergie )

Allemagne (L’Institut Wuppertal sur le climat, l’environnement et l’énergie )

Angleterre (Agence nationale pour l’essor des énergies renouvelables )

Energeia (bulletin de l’OFEN) (Numéro consacré à la sécurité de l’approvisionement)

Réaction:
L. Henny
La moins mauvaise solution ?
Un article d’une page ne peut évidemment pas traiter à fond un sujet
aussi important, que souvent des politiciens abordent de manière
idéologique. L’article renvoie à un certain nombre de sources de
qualité; je me permets d’en signaler une pour la Suisse, à savoir le rapport de l’Institut Paul Scherrer de Villigen.
Si vous prenez la peine d’examiner ce rapport, vous vous rendrez compte
que « Le salut viendra des énergies renouvelables » (hormis l’hydraulique
qui est déjà presque complètement exploitée) relève d’un optimisme
excessif.
« Les faits étant têtus » il faudra bien prochainement faire des choix en
matière d’énergie électrique entre centrales thermiques à gaz et
centrales nucléaires de 3e ou 4e génération. Quelle est, à votre avis,
la moins mauvaise solution ?

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8902
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8902 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.