Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Un écran de mobiles

La
télévision à portée de main commence aujourd’hui. Les portables lui
offrent un marché immense où l’information risque de perdre son
identité.

Les nouvelles ont boudé le grand écran après la Deuxième Guerre
mondiale (le Ciné-Journal suisse a disparu officiellement en 1975, même
si à partir de 1946 il joue déjà un rôle marginal). Le petit a pris le
relais pendant les Trente Glorieuses, annonçant joies et malheurs dans
les salons du monde industrialisé. Après Internet et ses lucarnes à
géométrie variable, l’information part aujourd’hui à l’assaut des
portables. La télévision en miniature – rapide, instantanée – piste les
réseaux. Swisscom offre en boucle, via le service ReplayTV à douze
francs par mois, journaux, météo et sport achetés à la TSR. Vodafone
Live
(filiale de la multinationale britannique) tire dans le ciel
chaînes et clips vidéo pour quatre francs la semaine.

Pourtant, la technique encore titubante déçoit les usagers. Et les
éditeurs hésitent à investir. Edipresse sonde le terrain avec prudence
et Ringier s’engage timidement aux côtés de NanoTV, lui ouvrant ses
archives photographiques. La société fondée par Philippe Mottaz, ancien
chef des actualités à la Télévision suisse romande, confectionne depuis
peu bulletins et spots publicitaires au format Natel. Trois à quatre
minutes de séquences bric-à-brac à la poursuite d’une nouvelle
grammaire audiovisuelle. Interactivité oblige, on incite les abonnés à
livrer de courts reportages tournés avec des appareils à haut débit,
caméra comprise. Bref, l’information du bas vers le haut. Ou le blog
téléphonique dans l’éternelle illusion de la communication sans patrons.

Des réactions-réflexe

Le lecteur moyen passe vingt minutes à parcourir son quotidien préféré.
20 minuten l’a pris au pied de la lettre. Le Matin bleu célèbre à son
tour le bonheur de la dépêche à la ligne, dégagée de longues analyses.
Internet et son goût de l’hypertexte, sans parler des flashes
radiophoniques, accélèrent le tempo jusqu’au clignotement qui échappe à
l’appréhension. Maintenant l’ombre effeuillée du mobile pousse un peu
plus l’information vers son fond psychophysiologique. Une suite
d’impulsions-excitations qui déclenchent des réactions, sinon des
émotions : jouissance, étonnement, rejet, indifférence, oubli ou,
parfois, l’envie d’en savoir davantage. Les émissions de NanoTV – des
images en séquence avec un commentaire supersonique, rythmés par une
forte ponctuation – visent la rétine. Effacées en quelques secondes,
elles circulent inlassablement répétées, puis renouvelées afin de
rappeler le client qui bat de l’œil.

Rien de mal, d’ailleurs, dans un univers où le public se fragmente et
passe d’un support à l’autre suivant les intérêts et les occasions. La
vidéo ne remplace pas le cinéma. Internet n’a pas tué les journaux. La
même personne consulte le teletext, allume la radio sur l’autoroute et
plonge dans le Feuilleton de la NZZ. Elle pourra dorénavant découvrir
la une de L’Illustré sur son mobile.

En revanche, l’attrait de quatre millions de portables en Suisse – à
conquérir si l’on veut appâter les annonceurs – risque d’alimenter le
malentendu, voire la tromperie, d’une information neutre, indifférente
aux sources. Bonne pour tous, sans distinction. Simple prétexte à nouer
un lien entre des événements et des spectateurs, partout et n’importe
quand. Avant de les transformer en monnaie d’échange sur le marché
publicitaire.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8896
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8896 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP