Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Le cache-sexe du service public

Andreas
Blum, ancien directeur de la radio alémanique, regrette la mauvaise
qualité des programmes induite par les besoins de rentrées
publicitaires.

SSR Idée suisse chapeaute les sociétés régionales de radio et de
télévision. Elle bénéficie d’une concession qui l’oblige à fournir des
prestations spécifiques en échange du produit de la taxe de réception
payée par les usagers. La SSR se conforme-t-elle vraiment à ce mandat
de service public ? Andreas Blum, ancien directeur de DRS, la radio
alémanique, en doute. Lors d’un exposé dans le cadre d’une
journée sur le thème «Vérité dans les médias», il a exprimé de vives critiques à l’égard de
l’entreprise. Son analyse se base sur la production de la radio et de
la télévision alémaniques. Elle ne paraîtra pas pour autant déplacée
aux yeux des auditeurs et téléspectateurs romands.

La SSR se trouve confrontée à la vive concurrence des radios privées
suisses et des télévisions des pays voisins. Ses concurrents privés,
s’ils veulent survivre, doivent atteindre un certain taux d’écoute,
gage des rentrées publicitaires qui les font vivre. La SSR aussi ne
peut ignorer l’évolution de son audience : un service public n’est pas
justifiable durablement sans public. Mais dans un monde médiatique
toujours plus formaté en fonction d’exigences commerciales, l’opérateur
public se doit de faire contrepoids en offrant des programmes de
meilleure qualité. Or selon Andreas Blum, ces programmes, pour une
bonne part, ne sont guère différents de ceux des opérateurs privés.
Plutôt que de chercher un subtil équilibre entre la satisfaction de la
majorité du public et les besoins des minorités, la SSR se laisse
conduire d’abord par le marché.

Ce choix résulte du financement boiteux de la SSR, taxes et ressources
publicitaires. Dans ces conditions, la SSR ne peut que proposer des
programmes qui constituent un environnement favorable à la publicité.
Elle est plus ou moins contrainte de se battre sur le même terrain que
ses concurrents. Si la radio réussit encore à garantir une information
de qualité, la télévision « est largement un désert d’ennui, à la fois
salon où l’on bavarde et prison provinciale – une provocation pour
l’esprit». L’information se prélasse dans le spectacle, et le
divertissement n’est qu’un mélange peu digeste de banalités et
d’absence de goût. A l’appui de son jugement, Andreas Blum cite un
certain nombre d’émissions qui ne parlent pas au public romand. Mais ce
dernier peut sans peine transposer, du TJ au vulgaire «Super Seniors»,
alors qu’est supprimée l’excellente émission scientifique «Territoire
21
» sous prétexte d’élitisme.

Cette évolution risque à terme de miner la position de la SSR. Certes
la nouvelle loi sur la radiotélévision va confirmer la position
dominante de l’opérateur public. Mais l’insatisfaction croissante du
public et des pouvoirs politiques rendent crédibles trois scénarios :
soit toute augmentation de la taxe sera refusée, soit la taxe sera
fixée en fonction des seules prestations de service public, soit la SSR
sera privatisée. Trois scénarios catastrophes que la SSR peut encore
écarter à condition d’abandonner sa fixation sur le marché, le
marketing, les relations publiques et les technologies, des critères
qui paralysent l’innovation, l’esprit critique et la
qualité.   

jd

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8885
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8885 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP