Mode lecture icon print Imprimer

Jean Starobinski, en pleine lumière et subtilité

icone auteur icone calendrier 25 novembre 2005 icone PDF DP 

Thématiques

Les
Archives littéraires suisses viennent de recevoir des centaines de
cartons-cadeaux, pleins de manuscrits, de notes et de documents. Toute
une vie d’auteur, de professeur, de conférencier. Celle de Jean
Starobinski, 85 ans, la pensée, l’écriture, la parole toujours alerte.
La remise de ses trésors valait bien une cérémonie, officielle par la
forme mais heureusement pas dans l’esprit. A l’image de la personnalité
qui s’en retrouvait, presque surprise, le centre et l’objet :
intelligente, souriante, musicale et chaleureuse. Un régal pour la tête
et le cœur, dans le cadre austère d’une salle de lecture de la
Bibliothèque nationale, où se pressait une foule d’amis de «Staro» et
de familiers de son œuvre.
Cette œuvre, si belle, si vraie. Une bonne vingtaine de livres, publiés
dans les cinquante dernières années et presque tous réédités, consacrés
à faire passer et comprendre d’autres auteurs, ceux du xviiie siècle
avant tout mais aussi des écrivains et poètes contemporains. De Montesquieu par lui-même au Voyage dans le musée imaginaire de Nicolas Bouvier, de Denis Diderot à Yves Bonnnefoy, de L’artiste en saltimbanque aux Enchanteresses,
les cantatrices qu’il écoute dans son dernier livre, Jean Starobinski
n’aura cessé d’approcher, d’entourer, de saisir, d’éclaircir, de
commenter, de faire aimer les écrivains les plus inquiets, les
philosophes préoccupés d’avenir, les artistes dans toute leur
complexité.
Médecin, professeur de littérature, grand amateur de musique et
pianiste lui-même, Jean Starobinski porte la critique littéraire et la
compréhension de l’œuvre d’autrui au plus haut niveau de subtilité,
d’élégance et de générosité. Qu’il restitue la pensée des Lumières dans
L’invention de la liberté ou traverse la culture occidentale dans Action et réaction,
Jean Starobinski sait merveilleusement expliquer et trouve
manifestement plaisir à partager ses propres découvertes, dans une
double et digne intimité, avec le sujet et avec le lecteur de chacune
de ses études.
C’est bien sûr en Jean-Jacques Rousseau qu’il aura trouvé son sujet le
plus inspirant. Du philosophe universel et citoyen momentané de Genève,
du romancier et constitutionnaliste, du musicien et botaniste, de
l’éducateur et soi-disant mauvais père, de l’avocat maladroit de sa
propre cause et du plus bel auteur lyrique, Jean Starobinski donne dès
1957 une interprétation qui fait date et toujours autorité. La
transparence et l’obstacle, en d’autres termes l’audace de tout dire et
la difficulté d’avouer, l’état de nature et l’adversité sociale, reste
l’approche la plus perspicace, la plus fine, empreinte d’une sorte de
tendresse. Il suffit de plonger dans les plus récentes des sommes
consacrées à Rousseau et à ses paradoxes, telles les milliers de pages
signées par Michèle Crogiez ou Raymond Troussin, pour mesurer le
contraste avec les analyses lumineuses de Jean Starobinski, mieux que
digne élève de Georges Poulet dont il évoque la mémoire avec tant de
reconnaissance.
«La critique doit fournir des raisons de comprendre mais aussi
d’aimer». C’est en ces termes simples que Jean Starobinski résume sa
propre mission. Qu’il poursuit en travaillant sur plusieurs projets,
menés dans l’intelligence, la beauté et avec le sourire.
       

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8855
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8855 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.