Mode lecture icon print Imprimer

Mobilité : Les loisirs à quatre roues

icone auteur icone calendrier 2 juillet 2004 icone PDF DP 

Thématiques

Le trafic lié aux loisirs est en constante progression. En 2000, il dépassait nettement les déplacements pendulaires (44% contre 29% des trajets). La voiture est malheureusement la grande gagnante de cette évolution (68% des kilomètres parcourus). Ce sont les conclusions du dernier numéro du Forum du développement territorial consacré au trafic de loisirs. De gros efforts peuvent pourtant encore être fournis. Un tiers des trajets effectués en voiture compte moins de trois kilomètres. Les offres de loisirs sont souvent mal situées et mal desservies par les transports publics. Il existe donc des moyens d’améliorer la situation par des mesures d’aménagement du territoire et une meilleure desserte des transports publics. Le cas du stade de Zurich et de ses presque mille places de parc démontre toutefois qu’on est loin d’avoir suffisamment sensibilisé tous les acteurs concernés.
L’Office fédéral du développement territorial est chargé d’élaborer une stratégie «trafic de loisirs» pour inverser la tendance et favoriser les transports publics et la mobilité douce. Le combat sera difficile car des mouvements profonds sont à l’œuvre : diminution du temps moyen de travail et augmentation des loisirs dévoreurs de mobilité, croissance démographique, augmentation du pouvoir d’achat et baisse des coûts de certains transports particulièrement polluants (notamment l’avion), importance économique du secteur des loisirs et du tourisme en particulier.
On mentionnera également la parution d’une autre étude, limitée au canton de Vaud, concernant cette fois-ci les déplacements du domicile au lieu de travail. En trente ans, l’utilisation de la voiture est passée de 25% à 56%. Le parallèle est évident avec les changements de lieu de travail ; en 1970, seules 29% des personnes travaillaient en dehors de leur commune de domicile, alors qu’elles sont 60% aujourd’hui. La part des trajets à pied a fortement diminué avec l’augmentation des distances tandis que celle des transports publics n’a pas significativement changé. Le coût des transports publics est-il dissuasif, empêchant le transfert modal en leur faveur ? On peut en douter. Les plus grands usagers des transports privés motorisés sont les dirigeants. Les travailleurs non-qualifiés prennent les transports publics avec le plus d’assiduité. Ici, la répartition territoriale des différentes catégories de population joue certainement un rôle non négligeable.
En fin de compte, le constat n’a rien de réjouissant. Pendant que la Suisse débat pour savoir comment respecter le protocole de Kyoto et qu’une partie de l’administration élabore des stratégies favorisant les transports publics et la mobilité douce, ses habitants roulent toujours plus en voiture. Ce n’est pas l’attitude de certains milieux politiques qui les encouragera à inverser la tendance. Bien que le doublement du Gothard ne soit plus à l’ordre du jour, le reste du volet routier d’Avanti semble toujours parmi les priorités et, de leur côté, les transports publics régionaux pourraient être des victimes de choix des prochaines coupes budgétaires.

«Trafic de loisirs», Forum du
développement territorial, no° 1, 2004,
Office fédéral du développement
territorial.

«Du domicile au travail : la mobilité
au quotidien. Résultats du recensement
fédéral de la population 2000.
Evolution 1970-2000 ». Communication
statistique Vaud, no 4, juin 2004,
Service cantonal de recherche et
d’information statistiques.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/8384
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/8384 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.