Mode lecture icon print Imprimer

Film: Das Wunder von Bern : Un match de foot petit bourgeois

icone auteur icone calendrier 9 janvier 2004 icone PDF DP 

Thématiques

En 1954, contre toute attente, l’équipe allemande remporte le championnat du monde de football en battant la Hongrie trois à deux. Cette victoire est perçue comme le véritable acte de naissance de la République Fédérale d’Allemagne. Mais, plus qu’un film sur le rôle du sport dans la construction identitaire, le miracle de Berne est l’histoire mélodramatique d’un petit garçon passionné de foot dont le père revient après onze ans de captivité en Russie.
A Essen, la mère, Christa Lubanski, a ouvert un café et son mari peine à retrouver ses repères dans la vie quotidienne. Son fils aîné part rejoindre les communistes à Berlin-Est et le cadet, Mathias, a trouvé en Helmut Rahn, un père de substitution. Joueur sélectionné dans l’équipe nationale, ce dernier propose à Mathias de l’accompagner à Berne mais le père s’oppose à ce projet. La relation difficile entre le père et Mathias est au centre du film. Elle illustre les problèmes et les tensions entre une génération marquée par le nazisme et la génération née après-guerre honteuse de ce passé inadmissible. La finale de la coupe du monde à laquelle le père conduit Mathias est la métaphore de la réconciliation souhaitée de l’Allemagne avec son histoire.
A travers cette fable, le film de Sönke Wortmann aborde l’héritage impossible du nazisme et cherche à panser les plaies. Mais l’impression douceâtre qui reste au spectateur dégage un arrière-goût mièvre. La mère est courageuse et travailleuse, le père, sensible, ne sait pas montrer son amour et le fils ne demande qu’à être aimé par son père. Finalement tout le monde se comprend et se respecte dans l’harmonie des paysages montagneux des Alpes helvétiques. Sönke Wortmann n’évite pas les clichés et la morale petite bourgeoise où les efforts sont toujours récompensés.
Sur le thème des retrouvailles douloureuses, le film Le Retour du russe Andréï Zviaguintsev fait moins de compromis. L’ambivalence, la souffrance, l’incompréhension et l’injustice n’y sont pas bannies et le réalisateur se permet de ne répondre à aucune des questions qu’il soulève. Autre avantage, il est déjà projeté dans les salles romandes.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/3313
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/3313 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.