Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Armée : La politique de défense ne fait plus recette

Des militaires suisses sont pour la première fois officiellement engagés sur un autre continent, en Indonésie, pour faire face aux conséquences du raz-de-marée. Un contingent pouvant être porté à 6 500 hommes appuie cette semaine la police grisonne pour que le Forum de Davos se déroule dans un calme alpin. Les représentations étrangères à Berne ou à Genève sollicitent de plus en plus l’armée suisse pour des missions de surveillance. Si les importantes chutes de neige de ces derniers jours devaient provoquer des avalanches, tous les regards convergeraient certainement vers Christophe Keckeis. Parallèlement, des milliers de citoyens conscrits sont toujours convoqués pour des tâches militaires plus traditionnelles. Les «cours de répétition», s’ils ont changé de nom, ne sont pas morts avec Armée XXI. Au contraire, ils ont retrouvé leur rythme annuel et constituent toujours partiellement en des entraînements au combat.
Cette multiplication des tâches intervient paradoxalement à un moment où le Parlement vient d’opérer des coupes sans précédent dans le programme d’armement 2005. Non aux nouveaux chars démineurs, non aux avions de transports. Et Samuel Schmid doit annoncer plus de mille licenciements après le nouveau plan de stationnement de l’armée. Faire plus avec toujours moins : la tâche du patron de l’armée paraît se résumer à cette équation impossible. Dur pour le moral des troupes.

Un débat muet
Une nouvelle définition de la politique de sécurité (que doit faire l’armée ?) devient donc incontournable avant même de débattre de l’avenir de la conscription obligatoire. C’est là que le bât blesse. Le temps où les ténors politiques romands – à l’image d’un Georges-André Chevallaz – se profilaient sur les questions militaires paraît révolu. Le débat sur la politique de sécurité recèle pourtant tout ce qu’il faut d’ingrédients pour titiller les esprits, même les plus réfractaires : une bonne dose de réalisme pour analyser les menaces de l’après 11 septembre 2001, une pincée d’égalitarisme pour repenser le rôle des femmes dans la politique de défense, une couche de nationalisme pour épicer le débat sur une des institutions qui a sans nul doute façonné le pays et à laquelle les citoyens sont malgré tout plus attachés qu’on ne l’imagine. Il n’est jamais évident de défaire les mythes.
Dans ce contexte, la gauche n’échappe pas non plus à une nouvelle discussion de ses principales thèses sur le sujet (cf. référence). En 2001, s’il continuait à critiquer la nécessité même d’une armée suisse, le PSS mettait l’accent sur la participation des militaires à des opérations internationales de maintien de la paix. Aujourd’hui, on s’aperçoit que notre armée aurait besoin de moyens supplémentaires pour mener à bien ce type de missions. Faut-il augmenter les budgets ? De même, il est permis de douter que les 15 000 militaires contractuels proposés par le PSS suffiraient pour assumer toutes les missions que l’on confie à l’armée. Dans ce débat aussi, il sera nécessaire de faire entendre d’autres voix que les sirènes du repli sur soi identitaire. ad

Thèses du PS suisse : «La politique de paix et de sécurité de la Suisse au début du xxie siècle», adoptées le 8 décembre 2001 par l’assemblée des délégués du PSS à Winterthour.

al.sp-ps.ch/data/Pospap-f/011208_Theses_Paix_et_Securite.pdf

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/2759
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/2759 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP