Mode lecture icon print Imprimer

Ville de Genève : L’enthousiasme oui, le lobby non

icone auteur icone calendrier 10 juin 2005 icone PDF DP 

Thématiques

Constituée en août 2004, l’association OuestRail est née de la fusion de deux communautés d’intérêts, regroupant l’une les défenseurs de la ligne Simplon-Lötschberg (CISL) et l’autre ceux des transports ferroviaires de l’Arc jurassien (CITAJ). Selon ses statuts, «OuestRail s’engage en faveur de liaisons ferroviaires performantes en Suisse occidentale et vers les réseaux des pays voisins». A la fois lobby et organe d’information, OuestRail finance des études de conception, des analyses de marché, des campagnes de promotion.
Outre les six cantons de Suisse occidentale qui en sont membres de droit, OuestRail réunit des membres collectifs (entreprises, associations économiques et touristiques, toutes autres personnes physiques ou morales intéressées) ainsi que des villes et communes. Ces dernières ont adhéré en nombre, pour une modeste cotisation allant de 50 à 250 francs selon le nombre d’habitants. Lausanne, Bienne ou La Chaux-de-Fonds payent autant que le canton de Genève, soit 500 francs.
Seule collectivité à se tenir à l’écart : la ville de Genève. Elle explique son refus d’adhérer sous la plume de son conseiller administratif Christian Ferrazino, élu de l’Alliance de gauche. Le président du Département de l’aménagement, des constructions et de la voirie (DACV) invoque l’absence de compétence communale en matière de transports ferroviaires, qui sont du ressort exclusif de la République et canton. Comme si le Conseil administratif de Genève n’avait pas l’habitude de s’attribuer des missions aussi planétaires que dépourvues de toute base légale.
Or il se trouve qu’OuestRail a la mission de promouvoir la réalisation de la CEVA (ligne Cornavin/Eaux-Vives/Annemasse), qui touche six communes dont Genève, où se situent les deux principales gares sur territoire suisse. Et les travaux préparatoires pour l’aménagement de la gare de Cornavin, qui devraient démarrer cette année encore, figurent au programme du Service d’urbanisme de la Ville, de même que le plan d’aménagement prévoyant de valoriser les six hectares de friches aux environs de la future gare souterraine des Eaux-Vives. A noter aussi que le site du DACV mentionne que «le département s’engage avec enthousiasme, avec le canton et les CFF, en faveur de la ligne RER CEVA». Un élan qui ne va toutefois pas jusqu’à pousser au vulgaire lobbyisme – un genre de manœuvre locale et intéressée, de toute évidence indigne de la Genève internationale.
Heureusement, le gouvernement cantonal se montre plus réaliste. Entraîné par ses collègues de Zurich et du Tessin, le conseiller d’Etat genevois Robert Cramer, élu des Verts, vient de cosigner, avec la radicale Rita Führer et le «leguiste» Marco Borradori, une missive aux parlementaires fédéraux, les implorant de soutenir les trois grands projets prioritaires de la prochaine décennie en matière d’infrastructures ferroviaires, CEVA en tête. jd

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Un point de vue de gauche, réformiste et indépendant
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Chaque semaine, par courriel, sur papier ou comme eBook (gratuit).

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/2686
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/2686 - Merci
fleche imprimer Envoyer Envoyer

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Les commentaires sont fermés.