Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Fonction publique : A trop tirer sur la corde

La situation financière de nombreux cantons est précaire, particulièrement en Suisse romande. Les programmes d’économies élaborés par les gouvernements n’épargnent pas les fonctionnaires : non indexation des salaires (cf. page 2), gel de la progression des annuités, blocage des effectifs, voire même suppression de postes, sont à l’ordre du jour.
Il est donc normal que la fonction publique, à l’instar des salariés du secteur privé, manifeste son mécontentement et cherche à défendre ses conditions de travail. L’action des organisations syndicales vise en premier lieu à faire pression sur les gouvernements, considérés à juste titre comme des employeurs. Mais un Conseil d’Etat n’est pas un patron comme un autre. Son action est étroitement encadrée par les lois en vigueur et par un budget adopté par le Grand Conseil. C’est dire que la marge de manœuvre de l’exécutif est limitée. D’autant plus qu’une éventuelle augmentation des impôts, qui serait nécessaire pour concrétiser les revendications des fonctionnaires, exigerait l’aval du souverain. D’une certaine manière, ce dernier est le véritable patron de la fonction publique.

Défenseurs
du service public
A Genève, le Cartel, qui regroupe les organisations du personnel de l’Etat, va plus loin. Il se pose en défenseur du service public et rejette à ce titre toute atteinte aux prestations. Il exige du gouvernement qu’il retire son plan financier quadriennal et son projet de réforme de l’administration. A Lausanne et dans le Jura, on peut également observer cette tendance à identifier le service public à la fonction publique. Les syndicats ne se limitent pas à défendre les conditions de travail de leurs membres ; ils prétendent de plus définir les tâches de l’Etat, façonner le budget.
Cette «extension du domaine de la lutte» n’est pas admissible dans un régime démocratique. C’est au Parlement qu’incombent ces décisions. Et le cas échéant, c’est au peuple de trancher par le biais du référendum. Les syndicats ne disposent d’aucune légitimité pour se substituer aux organes étatiques démocratiquement élus.
A Genève comme à Lausanne, le Syndicat des services publics (SSP) est contrôlé par les trotskistes, comme le rappelait Pierre-Yves Maillard, candidat au Conseil d’Etat vaudois, dans une récente interview à L’Evénement syndical. On sait à quel point ce groupuscule sait instrumentaliser les causes d’actualité pour se profiler, sans trop se préoccuper des résultats pour les catégories sociales et professionnelles qu’il prétend défendre.
Mais la perspective du Grand Soir risque bien de se transformer en un cuisant échec pour la fonction publique. En refusant de participer à la modernisation de l’administration comme à Genève, en niant les problèmes financiers des cantons, en confondant délibérément le service public et la fonction publique, les syndicats jouent un jeu dangereux et pourraient tout perdre lorsque le souverain aura à se prononcer. Peut-on faire grève contre le peuple ?

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/2625
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/2625 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne
Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP