Mode lecture icon print Imprimer

Cas Rappaz: qui viole l’ordre constitutionnel?

Daniel Perren, avocat à Genève, estime que dans son arrêt sur l’emprisonnement du chanvrier Bernard Rappaz, le Tribunal fédéral a outrepassé ses pouvoirs et s’est mué clandestinement en législateur (Le Temps)

17 novembre 2010
  • icone twitter
  • icone facebook
  • icone wikio
  • icone netvibes