Mode lecture icon print Imprimer

«La loi sur la restitution des avoirs illicites des dictateurs aura une portée quasi nulle»

Une interview de Bernard Bertossa, ex-procureur général genevois et ex-juge fédéral (Le Temps)

24 septembre 2010
  • icone twitter
  • icone facebook
  • icone wikio
  • icone netvibes