Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Un plan de relance ringard

La crise, une occasion de penser et de réaliser le développement durable

Le deuxième plan de relance présenté par le Conseil fédéral ne sort pas des sentiers battus. Or la crise actuelle n’est pas seulement financière et économique. Elle interroge notre mode de développement. Elle exige donc des impulsions fortes, non pas pour reprendre une route connue, mais pour indiquer de nouvelles directions.

Ce deuxième plan de relance est-il suffisant? A l’aune des programmes annoncés par d’autres pays et qui se chiffrent en dizaines et centaines de milliards, l’effort helvétique paraît modeste, même si l’on tient compte des efforts des collectivités cantonales et locales. Et nombre de projets – notamment en matière d’infrastructures de transports et de fiscalité – ne semblent pas aptes à produire rapidement des effets. Par ailleurs l’Etat ne dispose guère de moyens pour soutenir l’industrie d’exportation, tributaire de la conjoncture mondiale. Reste la stimulation du marché intérieur qui pourrait revigorer l’activité économique. Mais une relance classique par la demande fait l’impasse sur la nature de la crise.

Cette crise ne consiste pas seulement en un ralentissement conjoncturel, un coup de frein temporaire. Elle met en évidence des impasses structurelles qui font obstacle à un développement durable. A la dérive de l’économie financière s’ajoute une double crise environnementale et sociale qui, à terme, va détruire les fondements même de l’économie. Le dérèglement climatique, la raréfaction des ressources naturelles – matières premières, sols cultivables, eau, air et énergies fossiles –, comme l’exacerbation des inégalités entre pays d’une part et au sein de chacun d’entre eux d’autre part appellent des politiques qui sortent des sentiers battus.

A cet égard ce n’est pas tant la modestie financière du programme de relance qui fait problème que son absence de vision d’avenir. Un plan réellement innovant et annonciateur d’un développement durable devrait refléter ces défis environnementaux et sociaux. Quelques exemples.

L’autonomie énergétique et l’abandon des énergies fossiles impliquent un investissement prioritaire dans l’énergie solaire. La Suisse dispose dans ce domaine de compétences reconnues mais insuffisamment exploitées. Or le programme de relance ne prévoit que 10 millions pour développer l’énergie photovoltaïque, de quoi financer 500 à 700 petites installations, alors que 2000 demandes sont pendantes.

Notre pays joue un rôle de pionnier dans l’agriculture biologique. Ce type de production, économe en énergie et garant de la qualité des sols, doit bénéficier dorénavant d’une priorité dans la politique agricole.

Le plan de relance prévoit à juste titre une prolongation de la durée du chômage partiel. Mais seule une offensive massive de la formation continue peut contrer efficacement la montée du chômage et répondre aux besoins des activités économiques durables.

Le développement de l’économie sociale, qui répond à des besoins importants sans viser le profit, devrait figurer en bonne place dans un programme de relance. Il répond à l’exigence de cohésion sociale et constitue une source importante d’emplois.

L’augmentation des subventions aux primes d’assurance maladie permettrait de soutenir le pouvoir d’achat des revenus modestes, plus efficacement qu’une réduction linéaire de la charge fiscale.

Enfin, un plan de relance efficace ne peut faire l’économie d’une coordination étroite entre l’Etat fédéral, les cantons et les villes. La crise, c’est aussi l’occasion de repenser et d’approfondir le fédéralisme helvétique.

DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur http://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: http://www.domainepublic.ch/articles/10046
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, http://www.domainepublic.ch/articles/10046 - Merci

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Discussion

  • Enfin un commentaire qui reconnait et inclus les aspects nouveaux et globaux de la « crise » actuelle. Investir dans les infrastructures routières alors que le « pic oil » est probablement derrière nous et absolument incompréhensible.

  • Depuis combien de temps savons-nous tout cela, et depuis combien de temps nos responsables politiques et autres répondent à côté? Il est vrai qu’une petite entreprise familiale agricole ou industrielle n’offre pas de si bonnes places dans son conseil d’administration que nos grandes sociétés pétrolières, nucléaires et autres.

    Le Ch.B. qui loue l’article peut-il ne pas être Christophe Blocher?

Les commentaires sont fermés.

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP