Fonctionnement

Les articles mis en ligne sur le site émanent d’une équipe bénévole de rédactrices et rédacteurs réguliers, qui sont en contact étroit et se réunissent chaque semaine, de  collaboratrices et collaborateurs plus éloignés et d’invitées et invités associés régulièrement ou ponctuellement à s’exprimer dans le cadre de DP. La «chimie» de l’équipe, qui brasse allègrement générations, expériences et intérêts et est toujours ouverte aux nouvelles signatures, repose sur une cooptation mystérieuse fondée sur les affinités mutuelles.

Dans sa réunion hebdomadaire, la rédaction procède à l’évaluation critique des articles parus et prépare les suivants. Tous les articles en projet sont soumis électroniquement à l’examen de l’équipe au fur et à mesure de leur arrivée, avant leur mise en ligne en continu. Le traditionnel journal qui rassemble les articles parus depuis le précédent numéro, mis en page au format A4 pour impression, est publié le lundi.

Une fois par an, pendant l’été, l’ensemble de l’équipe se réunit «au vert» autour de quelque grand thème:

  • En 2009, Hans Peter Kriesi est venu nourrir la discussion sur le réalignement politique en Suisse et la montée du populisme.
  • En 2008, le thème était la ville, lieu de la politique concrète, avec Hans Stöckli, maire de Bienne et conseiller national.
  • En 2007, la réflexion a porté sur le blocage politique autour de l’évolution de la politique sociale et de son financement, avec la participation du conseiller d’Etat neuchâtelois Jean Studer.
  • En 2006, l’équipe a préparé la transition du journal vers la priorité au site Internet.
  • En 2005, Andreas Gross a lancé le débat sur la sécurité intérieure et extérieure.
  • En 2004, la sécurité sociale a suscité un vif débat, enrichi par la présence de Béatrice Despland, directrice adjointe de l’Institut de droit de la santé à l’Université de Neuchâtel.